LENOIR ET MERNIER - LCAB

Gérard FILOCHE à Bogny sur Meuse

28 Janvier 2010, 08:18am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

C’est sur notre bonne vieille terre de combat social, que l’inspecteur du travail le plus populaire de France vient rendre visite aux travailleurs.

Gérard FILOCHE sera à Bogny-sur-Meuse le mardi 2 février à 15H00 salle Danton (à Braux).

Gérard FILOCHE fait partie du bureau national du parti socialiste, mais au-delà de ses convictions politiques, c’est l’homme de terrain qui nous intéresse, cet inspecteur du travail qui n’hésite pas à se confronter aux patrons dans l’intérêt des salariés.

Cet ancien dirigeant de la ligue communiste révolutionnaire qui puise son action dans ses origines ouvrières saura, nous l’espérons, apporter une réponse aux militants et salariés victimes de la déréglementation du code du travail et de l’injustice sociale.

Nous vous invitons à venir nombreux à cette table ronde afin de faire entendre la voix des salariés en lutte. D’autant plus, que plusieurs personnalités politiques seront présentes. Même si chacun sait, qu’à la veille des élections régionales les politiques écoutent beaucoup et entendent peu.


 Gerard Filoche 1 blog

Voir les commentaires

FRANCE INFO : Lenoir et Mernier-LCAB

26 Janvier 2010, 18:21pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Mardi 27 janvier dans le cadre de la publication des chiffres du chômage, la radio France Info est venue interviewer des anciens salariés Lenoir et Mernier-LCAB.

Dans peu de temps vont s’ouvrir des négociations entre les partenaires sociaux sur de nouvelles mesures en faveur des chômeurs. Il était donc important d’apporter le témoignage de salariés bientôt en fin de droit.

L’émission passera mardi 27 janvier à 7h15 et 10h15 sur France info :
cliquer sur le lien
http://www.france-info.com/chroniques-le-plus-france-info-2010-01-26-a-la-rencontre-des-chomeurs-en-fin-de-droits-397049-81-184.html

Voir les commentaires

Mardi 26 janvier : Les « Ardennes Forge » vont manifester

23 Janvier 2010, 10:34am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Les anciens salariés d'Ardennes Forge, appuyés par leurs ex-collègues de Thomé-Génot, ont décidé de manifester le mardi 26 janvier à 14 heures devant le palais de justice de Charleville.
Une façon d'exprimer leur désarroi après que le conseil des prud'hommes eut repoussé (sans explication) au 26 février l'audience consacrée aux plaidoiries. Celle-ci avait été fixée pourtant dans un premier temps au 26 janvier.
Les anciens salariés d'Ardennes Forge (cette société qui avait succédé à Thomé-Génot et fabriquait des pôles d'alternateurs et qui a été liquidée en juin 2008) contestent leur licenciement devant les prud'hommes. Une majorité de cette quarantaine de personnes est aujourd'hui arrivée en fin de droits.
L'avocat des salariés, Me Xavier Médeau, a lui-même indiqué ne pas comprendre les raisons de ce report.

Voir les commentaires

Prud'hommes (cadres) délibéré le 26 mars

21 Janvier 2010, 20:03pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Les plaidoiries des avocats sont terminées. L’argumentaire de Maître MEDEAU est incontestable et s’appui sur le jugement donnant raison aux salariés et condamnant la légèreté blâmable de l’employeur.

Les avocats des AGS et de Maître BRUCELLE ont repris les mêmes arguments que pour les salariés en rajoutant le salaire élevé de certains cadres et le fait que d’autres ont repris une activité.

La décision sera rendue le vendredi 26 mars à 14H00.

Voir les commentaires

Prud’hommes le 21 janvier

18 Janvier 2010, 08:36am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Les plaidoiries aux prud’hommes  concernant l’encadrement, auront lieu le jeudi 21 janvier a 9H00.

Appel a la solidarité de tous les salariés pour venir soutenir le personnel d’encadrement des entreprises Lenoir et Mernier-LCAB.

25544.jpg

Voir les commentaires

États généraux de l’industrie

15 Janvier 2010, 14:30pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Le collectif pour l’emploi et le développement industriel des Vallées de Meuse et Semoy s’invite aux états généraux de l’industrie.

Notre association qui fait partie de ce collectif, sera donc présente lundi 18 janvier à 12h30 devant le complexe agricole, route de Suippes a Châlons-en-Champagne.

Lors de cette phase finale des états généraux de l’industrie, nous distribuerons des tracts, afin de sensibiliser les participants face à la situation que connaissent les salariés, devant le déclin industriel des Vallées de Meuse et Semoy.

Les adhérents de l’association qui souhaitent participer a cette action, peuvent écrire a lenoir.en.colere@free.fr  ou téléphoner au 06 75 10 29 22.

Remboursement des frais de transport en covoiturage.


Photo-028--640x480-.jpg

Voir les commentaires

Evénement a Bogny sur Meuse

12 Janvier 2010, 17:15pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

UN C.R.O. POUR MONTRER LES CROCS

Le CRO, c'est le Collectif de Résistance Ouvrière. Il a fait parler de lui dans la Meuse où il est né, puis, dans notre département fin novembre. Ainsi dans pas mal de localités de notre département, pancartes et banderoles ont "fleuri" à l'entrée ou aux ronds points des villages, sur les façades d'usines aujourd'hui disparues comme Thomé Génot à Nouzonville ou LCAB à Bogny sur Meuse... Pour rappeler que c'est le capitalisme qui ruine depuis des décennies le berceau de Jean-Baptiste Clément, que ce n'est pas à nous de payer leur crise et que nos vies valent plus que leurs profits...Et face à la cascade de catastrophes en chaîne qui menacent notre économie locale, un seul moyen : RESISTER! Et résister tous ensemble, c'est beaucoup plus efficace, quelles que soient nos appartenances politiques ou syndicales ! Simplement pour maintenir nos emplois, lutter contre les licenciements et les patrons voyous.

 

Réunion le 15 janvier à 19h00

Salle des fêtes de Levrezy

 à Bogny sur Meuse.


Photo Pa 222 [640x480] Photo Pa 229 [640x480]

 

Voir les commentaires

Invitation au cinéma

8 Janvier 2010, 19:26pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

ATTAC fait son cinéma

  rencontres-débats autour du cinéma alternatif et militant   

LES LIP, L’IMAGINATION AU POUVOIR
film de Christian Rouaud

le mardi 12 janvier 2010 à 20H00

au Métropolis de Charleville

Ce film retrace l’histoire d’hommes et de femmes qui ont mené la grève la plus
emblématique de l’après 68.

Le mouvement des usines LIP à Besançon est une lutte incroyable qui a duré plusieurs
années et mobilisé des foules entières en France et en Europe. Les LIP ont multiplié
les actions illégales, sans céder à la tentation de la violence, et porté la démocratie
directe et l’imagination à incandescence.

Des récits entrecroisés, des portraits, une histoire collective, pour essayer de comprendre
pourquoi cette grève porta les rêves et l’espoir de toute une génération.

Raconter LIP, c’est aussi raconter une mutation industrielle fondamentale qui préfigure
les évolutions qui ont fait suite : la fin des patrons entrepreneurs et l’irrésistible
ascension des actionnaires obsédés de rentabilité immédiate.

A l’issue de la projection, un débat sera proposé.

 Avec Claude Choquet, ancien ouvrier de Lenoir et Mernier Lcab, 
Charles Rey, ancien ouvrier de Thomé Génot, 
et Jean Paul Mayette, directeur de la Scoop JAYOT Gespunsart

et LCAB de Bogny sur Meuse 
Le cinéma
attac, un "rendez-vous" pour enrichir la réflexion sur le monde actuel, ouvrir le débat et promouvoir des films militants et peu diffusés. Ces créations cinématographiques singulières pour leur approche des enjeux sociaux et politiques associent culture et engagement citoyen.

Prix de la séance : 5€

Gratuit pour les adhérents de l’association Lenoir et Mernier-LCAB.

Réservation au 06 75 10 29 22

 

Voir les commentaires

Jugement rendu le 3 février

4 Janvier 2010, 22:48pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Pour faire plaisir a Maître PRUVOST, l’avocat de Bruno CUNY le secrétaire du syndicat métaux CFDT, je vais faire le mégalomane en m’exprimant à la première personne du singulier.

De plus j’ai appris lors de cette audience que Maître PRUVOST était un fidèle lecteur de notre blog.

Vous constaterez au passage que contrairement a lui, je ne l’appelle pas PRUVOST mais Maître PRUVOST.

Très belle plaidoirie de  Maître PRUVOST, avec les bonnes intonations, les effets de manche, les insinuations et attaques ciblées…  Bravo car mon avocat maître MEDEAU a été beaucoup plus gentil avec son client.

Malheureusement le discours est une chose, la réalité des faits une autre. Il m’est inutile ici de justifier ma position dans le conflit avec le syndicat métaux CFDT, l’évidence et le témoignage des salariés apporte la preuve que Bruno CUNY a profité de notre action pour se refaire une virginité dans un conflit où il a abandonné les salariés et, de l’aveu même de son avocat, condamné les revendications.

Mais revenons a Maître PRUVOST, qui dans une envolée lyrique, m’a accusé de n’avoir rien obtenu pour les salariés. D’abord cet avocat spécialiste du droit social doit savoir, que les revendications sont élaborées en commun, que les actions sont menées en commun et que les résultats négatifs ou positifs ne sont jamais acquis d’avance.

Je passe sur le fait que le syndicat métaux a juste été signer au rabais les dispositifs d’amélioration du CTP, que nous avions déjà obtenus auprès des pouvoirs publics.

Mais pour répondre à Maître PRUVOST, la vie n’est pas faîte que de vénalité, et ce que les salariés ont obtenu (en plus) dans ce conflit à une valeur inestimable, c’est la dignité, la solidarité et l’amitié.

Je souhaite a Maître PRUVOST d’en obtenir autant pour ces clients.

Pour finir, je voudrais dire un grand merci a tous les salariés qui sont venus au tribunal, a tous les syndicalistes, les personnalités politiques, les amis ou les anonymes qui depuis le début nous apportent un soutien inestimable.

Un grand merci à Maître MEDEAU également qui a accompli une plaidoirie remarquable et remarqué et cela sans être payé comme Maître PRUVOST par les cotisations des adhérents CFDT Métaux.

Le jugement sera rendu le trois février, mais quel que soit le résultat, j’ai déjà gagné, car cela m’a permis de vivre ma plus belle aventure humaine. À vous tous un immense merci du fond du cœur.

 

Claude CHOQUET

 

PS : Et merci a Maître PRUVOST de m’avoir permis de m’exprimer à la première personne du singulier, car contrairement à ce qu’il a voulu faire croire, je n’aime pas trop employer le « JE ».


                                Photo Pa 011 [640x480]-copie-1     Photo-Pa-012--640x480--copie-2.jpg

Merci aux journalistes pour leur patience, leur professionnalisme et leur compréhension du monde ouvrier.

Voir les commentaires