LENOIR ET MERNIER - LCAB

La vallée des patrons voyous

26 Juin 2011, 10:47am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Encore une affaire qui vient d’être mise en lumière, notamment grâce à Maître MEDEAU.

Un détournement de fonds de 2 millions d’euros dans l’entreprise OXAME/PORCHER à Revin.

Une entreprise qui a été liquidée ainsi que l’ensemble des salariés de Porcher.

Une entreprise ou un salarié de 43 ans, endetté, a tenté de mettre fin à ses jours.

Une entreprise centenaire, fleuron industriel de la vallée, maintenant  abandonnée.

Et bien sûr une entreprise qui verra ses patrons voyous condamnés légèrement par des juges conciliants.

Comme dirait Jacques BREL «  au suivant, au suivant, au suivant… !!! »

 

http://www.lunion.presse.fr/article/ardennes/oxame-on-nous-a-vole-deux-millions-deuros

OXAM-20_historique.jpg

 

Voir les commentaires

Une justice de classe !

24 Juin 2011, 15:26pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Philippe BELLANGER l'ancien secrétaire général du syndicat des patrons de la métallurgie Ardennaise, serait (selon un document officiel) propriétaire du logement situé en face de l’UMP et qui aurait servi aux forces de police pour effectuer une vidéo illégale des manifestants.

A ce jour, nous n’avons pas confirmation s’il s’agit d’un homonyme ou pas.

Une chose par contre est vérifiable, c’est que P. Bellanger est PDG d’habitat Champagne et que parmi les administrateurs, ont  y retrouve le syndicat des industriels de la métallurgie Ardennaise.

http://www.societe.com/societe/habitat-de-champagne-786320689.html

Faut-il y voir un lien entre la justice, le pouvoir et le monde patronal ?

 D’après d’autres informations, il est très rare que des patrons voyous soient condamnés à indemniser les salariés licenciés suite à des malversations. Pierquin est peut-être un des seuls exemples en France.

C’est pourquoi nous devons redoubler d’efforts, afin que Lenoir et Mernier-LCAB reste un combat exemplaire contre l’impunité dont bénéficie le pouvoir de l’argent.

Comme en 2008 suite à la liquidation, comme en 2009 aux prud’hommes, comme en 2011 au procès Jarlot, les anciens salariés seront présents et nombreux à la cour d’appel de Reims.

 

Il ne faut jamais capituler, jamais abandonner parce que c’est une forme d’impuissance, la pire des calamités du monde.

Alice Parizeau

Extrait de la Charge des sangliers

 

2011-06-24-16h13_58.png

Voir les commentaires

Les Indignés à Charleville-Mézières

20 Juin 2011, 07:11am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

28-octobr-a-decembre-2010 0645 [640x480]Face à la situation mondiale, à la situation française où l’argent roi domine le monde et écrase les plus pauvres, l’indignation se construit.

Partout dimanche dernier, dans le monde et dans les villes de France, des mouvements pacifistes ont eu lieu. Des manifestations qui n’ont pas été beaucoup médiatisés, car la colère non contrôlée par les politiques ou les syndicats fait peur.

Il y a bien sûr plusieurs façons de s’indigner : En famille, devant le poste de télévision, dans son bulletin de vote, dans son association, son parti politique, son syndicat, son église….

Mais il n’y a qu’une façon de partager son indignation et de la rendre efficace, c’est la confrontation d’idées, dans la rue, sur le terrain, sans aucune doctrine institutionnalisée.

Il est vrai, nous étions pas beaucoup sur la place Ducale, mais…Nous y étions !!

 

              28-octobr-a-decembre-2010-0648--640x480-.JPG   28-octobr-a-decembre-2010-0654--640x480-.JPG

 

 

Voir les commentaires

Police partout, justice nulle part !

15 Juin 2011, 14:30pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

À travers le monde par million les populations se révoltent. Dernièrement en Espagne est né le mouvement des « Indignés » afin de lutter contre le système capitalisme.

Mais au-delà de cette indignation, ce que les peuples réclament, c’est plus de justice sociale, plus de liberté individuelle, plus de pouvoir d’achat, plus de travail…

Une indignation générale, qui doit permettre une autre façon de faire de la politique ou du syndicalisme.

Une indignation qui doit redonner la parole aux citoyens, qui doit les laisser maître de leur destin en favorisant une démocratie participative.

Une indignation face à une justice qui favorise les patrons voyous.

Une indignation qui doit se crier haut et fort dans la rue.

 

 

Dimanche 19 Juin : PRENDS LA PLACE

  Indignez-vous !! Réinventons une démocratie réelle ensemble !!

  Rendez-vous sur la Place Ducale à Charleville-Mézières,

Dimanche 19 Juin à partir de 11h30.

  Pique-nique - Auberge espagnole – Atelier banderole

 

 

28-octobr-a-decembre-2010-0014-copie-1.JPG

Voir les commentaires

Vous avez dit bizarre !

12 Juin 2011, 09:56am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

2501602-3520300--640x480-.jpgBizarre, bizarre ce procès qui reconnaît le préjudice des notables et des politiques, mais pas celui des ouvriers qui ont perdu leur emploi.

La piste de la franc-Maçonnerie, comme suggéré dans un commentaire paru sur le site du journal l’Union/L’Ardennais, serait peut-être un début d’explication ?

D’autant plus que des informations bizarres nous sont parvenues.

Bizarre, bizarre…

Une des philosophies des francs-maçons : Les Frères apportent les uns aux autres leur soutien afin de permettre à chacun d’eux d’emprunter en toute confiance le chemin de la recherche de soi-même. En échange, chacun fait profiter les autres de ses connaissances, de ses expériences et de son entendement.

A lire sur le site du journal l’Ardennais concernant la franc-maçonnerie dans les Ardennes  : http://www.lunion.presse.fr/node/492137

Ou on peut lire notamment : Que la composition sociale des loges de la franc maçonnerie dans les Ardennes comprend principalement des professions libérales mais aussi des commerçants, des enseignants, des syndicalistes, des élus locaux… En revanche, peu d'ouvriers et peu d'agriculteurs… ».

Ou encore : si un frère est au chômage, celui qui peut l'aider à retrouver du travail le fera. Alors oui, dans ce cas-là, si vous voulez, on peut parler de réseau ! Il existe même un fonds de solidarité au GOF pour aider les membres qui se trouveraient en difficulté. »

Nous n’accordons aucun crédit aux rumeurs, mais il faut bien admettre que ce jugement est pour le moins bizarre et qu’il est normal d’essayer de trouver une logique a cette injustice.

franc-macon--640x480-.jpg

Voir les commentaires

Philippe Jarlot grillé dans la presse nationale

7 Juin 2011, 21:43pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

image_47.jpg

Journal quotidien des Usines

L’ex-patron de Lenoir-et-Mernier condamné

Le 07 juin 2011

000139616_5.jpgSocial. Il était poursuivi pour banqueroute, détournements et abus de biens sociaux, l’un des avocats de la partie civile l’avait surnommé le « Bernard Tapie des Ardennes » : Philippe Jarlot, 59 ans, a finalement été condamné le 30 mai dernier, à deux ans de prison avec sursis et 90 000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières (Ardennes).
Une peine néanmoins insuffisante aux yeux des anciens salariés du fabricant de boulons Lenoir-et-Mernier, qui avaient entamé une action en justice contre leur ex-PDG à la suite de la mise en liquidation de l’usine de Bogny-sur-Meuse, le 7 février 2008.


 
Un combat « mémorable »
Les 130 licenciés avaient dès lors manifesté leur mécontentement contre leur « patron-voyou » il y a trois ans, en menaçant notamment de polluer la Meuse à l’acide. Leur licenciement économique avait déjà été requalifié en « licenciement sans cause réelle et sérieuse » par le conseil des Prud’hommes, en mai 2009.
Chacun des plaignants avait reçu une indemnité variant de 1 500 à 43 000 euros en fonction de son ancienneté. Leur demande d’indemnisation pour préjudice moral a toutefois été rejetée.
Laura Heulard

http://www.usinenouvelle.com/article/l-ex-patron-de-lenoir-et-mernier-condamne.N153272

 

 

Voir les commentaires

Une victoire quand même !!

4 Juin 2011, 05:44am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Message de Nono parmi les nombreux mails reçus :

« Hélas, il n'y a pas que dans les Ardennes que la justice est pitoyable . Au moins en ce qui concerne votre ex-patron, il devra se séparer de sa villa de Tahiti et d'une partie de ses biens pour payer son jugement. C'est une maigre consolation, pour le moment, mais pour ses anciens salariés, c'est déjà une petite victoire. Encore félicitations pour toutes vos actions ».

À plusieurs reprises Philippe JARLOT avait traité les salariés de Lenoir et Mernier-LCAB de Bœufs. Il avait raison pour certaines personnes qui attendent tout de l’action des autres, comme des piques-assiettes.

Mais pour la grande majorité des anciens salariés, Nono a raison, c’est une victoire (une nouvelle victoire même), de n’avoir pas cédé, d’avoir été et d’aller jusqu’au bout de ce procès.

P. JARLOT a volé plus qu’il ne devra payer. P. JARLOT à bénéficier d’une justice complaisante (et encore d’après nos dernières informations, “on ne sait pas tout“).

Mais une chose est sûre, c’est que son nom sera à jamais assimilé à celui d’un patron voyou. Et pas seulement dans les Ardennes, car il suffit d’aller sur Internet pour voir que cette affaire a eu un retentissement au-delà de la région. Et pour un radin comme lui, payer 567 000 euros, ne doit pas le faire sourire.

C'est l'action et non le fruit de l'action qui importe. Vous devez faire ce qui est juste. Il n'est peut-être pas en votre pouvoir, peut-être pas en votre temps qu'il y ait des fruits. Toutefois, cela ne signifie pas que vous deviez cesser de faire ce qui est juste. Vous ne saurez peut-être jamais ce qui résultera de votre geste, mais si vous ne faites rien, il n'en résultera rien.

GANDHI

 

Photo-065-1--640x480-.jpg

Mai-juin-2007-depot-de-bilan--2-.jpg

Voir les commentaires