LENOIR ET MERNIER - LCAB

Adieu Maurice

28 Février 2014, 14:13pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Nous avons appris le décès en février, de Maurice JENESSEAUX à l'âge de 88 ans.

Maurice Jenneseaux a été durant de nombreuses années chef d'atelier dans l'entreprise Lenoir et Mernier.

Sincères condoléances à  la famille.

Merci de nous communiquer tous les décès d'anciens salariés dont vous avez connaissance : lenoir-lcab@sfr.fr  

Voir les commentaires

Élections municipales: La politique devient une vraie mayonnaise !

11 Février 2014, 07:51am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

C'est parti les listes commencent à se dessiner. Inutile de chercher sa gauche de sa droite, les mélanges politiques se retrouvent un peu partout.

Charleville dont certains élus boudent la venue de Manuel VALLS, mais se précipitent sur la liste des plus fervents soutiens au gouvernement.

Nouzonville qui voit les adversaires droite/Gauche aux cantonales, filer le parfait amour pour les municipales.

Bogny sur Meuse qui dans un savant mélange gauche plurielle et apolitiques assoie la suprématie des enseignants dans une liste qui ne connaîtra pas d'opposition.

Des exemples bien concrets mais qui se reproduisent à l'identique dans la majorité des municipalités.

Après le mariage pour tous qui reconnaît l'identité de personnes "différentes", voici les municipalités avec tous, qui reconnaissent les différences d'identités. Mais il est beaucoup moins sûr que se soit l'amour qui anime les candidats aux municipales.

Sarkozy a ouvert la voie avec des ministres de gauche dans un gouvernement de droite, suivie par Hollande un homme de gauche qui pratique une politique de droite, sans oublier le front de gauche qui suivant les élections fait des mariages de circonstance, ou les extrêmes qui pratiquent la surenchère sans agir dans le concret.

La France a perdue ses valeurs gauche/droite, son idéologie politique, son projet de société... Alors pourquoi ne pas tout simplement professionnaliser la politique ?

Car après tout ce qui anime les candidats aux élections, pour certains c'est se rendre utile à sa ville, son département ou son pays, mais pour beaucoup c'est surtout un revenu supplémentaire : Ex. Charleville le maire touche plus de 4000 euros par mois, un adjoint plus de 1700 euros et un conseiller municipal plus de 230 euros. Bogny sur Meuse c'est plus de 800 euros pour un adjoint (ceci en plus du salaire issue de la profession ou de la retraite).

D'autres recherche la notoriété, une simple activité sociale, une reconnaissance ou un emploi. Mais très peu défendent des valeurs humaines basées sur un engagement politique sincère au service de l'intérêt général.

Alors dans ces condition à quoi bon se préoccuper de l'étiquette politique votons pour l'homme et l'équipe qui fait tout simplement le meilleur job, pour lequel la population l'a embauché.

Mais arrêtons de prendre les électeurs pour des cons !


1653544 10151886260238365 175085875 n




Voir les commentaires