LENOIR ET MERNIER - LCAB

Une belle journée de solidarité

10 Septembre 2014, 10:03am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Une journée de solidarité en faveur des manifestants injustement inculpés, lors de la manifestation contre la réforme des retraites en 2010, a eu lieu dernièrement.

Visite de la Forge gendarme, datant de 1825, à Vrigne aux bois. Film sur une révolte mexicaine. Animation musicale toute la journée, jeu pour enfants, repas dansant mexicain.

Tout pour réussir une merveilleuse journée d'amitié et de solidarité.

Voici le texte écrit et lu lors de la soirée par une personne inculpée :

Un mois d'octobre on a marché

Pour défendre nos belles idées

Et la police nous a chargé...

Sur un caillou j'ai glissé

Un beau matin ils sont venus toquer

Mais ils ont créer une belle amitié

Le tribunal nous a condamner

Notre nouvelle famille nous a adopté

Cela fait 4 ans que vous nous soutenez

Et pour cela on voulais vous remercier

Famille, amis, merci pour votre solidarité

On ne pourra jamais assez pour remercier !

Une belle journée de solidarité
Une belle journée de solidaritéUne belle journée de solidarité
Une belle journée de solidaritéUne belle journée de solidarité

Voir les commentaires

Ardennes Forge : Trois noyés sur des dizaines dans le bateau.

1 Septembre 2014, 19:40pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Le 1 septembre le tribunal correctionnel de Charleville a condamné l'ancien directeur général d'Ardennes Forge pour escroquerie au préjudice de l'ASSEDIC et de l'ANPE. Six mois de prison avec sursis et 8000 euros d'amende pour le directeur, quatre mois et 8000 euros d'amende pour son responsable projet, et trois mois avec sursis pour un référent CTP.

Ce résultat fait suite aux actions engagées par les anciens salariés Ardennes Forge.

Bravo pour cette condamnation et bravo à l'action des anciens salariés !

Mais pour rester tout a fait honnête, il faut tout de même reconnaître que les responsabilités vont bien au delà des trois condamnations.

Tout le monde était dans le bateau.

En 2006-2008, Ardennes Forge, émanation de Thomé-Génot, avait opéré un tour de passe-passe avec l’argent public. Ces sommes, estimées à 200 000 euros, étaient destinées à former les ex-Thomé-Génot, dans le cadre du contrat de transition professionnelle (CTP). Or, les employés travaillaient sur des machines qu’ils connaissaient par cœur, à plein-temps, mais étaient rémunérés comme stagiaires, avec l’argent des Assedic. En résumé, une formation fantôme, ce que reconnaissent les prévenus qui ont toujours plaidé que « tout le monde était au courant », élus et pouvoirs publics confondus.

Salariés, CTP, Pôle emploi, élus politiques, direction du travail, Préfecture... Tous dans le même bateau, mais quand celui-ci a coulé, il n'y en avait que trois qui ne savaient pas nager.

Comprenne qui pourra !

 

Ardennes Forge : Trois noyés sur des dizaines dans le bateau.

Voir les commentaires