LENOIR ET MERNIER - LCAB

L’union sacrée

16 Février 2008, 05:38am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

LENOIR ET MERNIER - LCAB

Suite à la table ronde tenue sous la présidence de Madame la préfète, des engagements importants ont été pris par les personnalités présentes : M. BACHY Président du conseil régional, M. HURE sénateur et président du conseil général, M. PILARDEAU conseiller général, président de la communauté de communes Meuse et Semoy et Maire de Bogny sur Meuse, M. CORDIER conseiller général, M. SPIRE président de la chambre du commerce et d’industrie et M. de Saint GILLES, président du MEDEF des Ardennes.

En premier lieu la mise en place de moyens exceptionnels afin de permettre un retour rapide a l’emploi des salariés licenciés. Des aides importantes de l’état, région et département seront accordés afin de financer les besoins en formation et la mobilité.

Une demande innovante a également été prise concernant l’indemnisation spécifique des salariés,  pour le préjudice moral subit du fait des agissements de leur employeur.

Le MEDEF, la chambre du commerce, le président du conseil régional, le président du conseil général et le Maire de Bogny sur Meuse, soutiendront la demande d’indemnisation en accompagnant les représentants du personnel à Paris, auprès de l’UIMM (Union des industriels des mines et de la métallurgie).

Madame la préfète interviendra auprès du secrétaire d’état afin que cette rencontre se passe dans le plus bref délai. Un courrier sera établi en ce sens dès lundi.

Les représentants des salariés, accompagné de J.M Berthier et B. Cuny pour l’union départementale CFDT ainsi que Maitre MEDEAU présent a cette réunion, ont approuvé cette mesure qui permettra de redonner fierté et confiance des salariés dans l’industrie en France.

Reste à concrétiser cette initiative commune. La mobilisation de chacun doit rester intacte afin que cette mesure innovante de demande d’indemnisation ne reste pas lettre morte. 

 

 

     

Commenter cet article

Valérie 17/02/2008 20:01

Continuez à vous battre, je suis loin des Ardennes, mais je m'insurge cette France politique qui se moque de nous, une usine ferme, certes elle va se reconstruire dans un autre pays, là, où la main d'oeuvre est si bon marché, tout cela vous le savez, mais je pense à chacun d'entre vous, qui perdez un emploi, à 30 ans l'on peut retrouver un travail, changer de région (mais cela devient de l'utopie à présent) mais à 50 ans, cela devient dramatique, continuez à vous battre et surtout à faire connaître ce blog, qui est plus que cela, il est des mains unies pour vivre mieux et surtout pour être respecté en tant qu'être humain, mais où est l'humanité,
Valérie

rey charles 16/02/2008 21:22

comme je l'ai dit au départ, seul la lutte et l'union des salariés paient.
je suis très heureux pour vous pour les avancés,mais rien n'est comparable à garder son emploi surtout dans les ardennes, pour retrouver un emploi c'est extrémement dur.
attention pour la prime,ne pas faire comme nous demander là net, car CSG+RDS à RETIRER et déclarable aux impots. nous pour la notre sur les 25000€, il y en a qui n'ont pas eu déjà les 5000€ et retirer 8 pour cent csg et rds + imposable alors ceux qui ont l'APL il passe une tranche aux dessus supprimé 1 an ceux qui ont fait construire ou acheté une maison APL 300€ sa fait 300x12 3600€ de perdu + boursse pour les gosses ect . donc sa fait pu 20000€ il reste 14000€ donc 10 mois de salaire.
BON COURAGE A TOUS.

van bervesseles 16/02/2008 09:40

J'espére que tout ce monde-là tiendra parole et qu'il ne s'agit pas de promesses en l'air (comme celles de sarkozy chez Arcelor en Moselle!).Vous avez tout à fait raison de vous adresser à l'UIMM pour vos indemnités...puisque tous les patrons ardennais de la métallurgie y cotise!! ce serait un retour sur "investissement"! C'est votre mobilisation collective qui sera déterminante pour arracher des résultats sonnants et trébuchants! Debout les Ardennes,nous sommes solidaires.