LENOIR ET MERNIER - LCAB

Merveilleuse Pascale

6 Juin 2008, 16:29pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

REFLEXION

 Soixante jours passés
Sous la pluie et le vent glacé
Soixante jours d’espoir
Balayés en triste soir

 Huit semaines de grandes amitiés
Qui petit à petit se sont forgées
Comme ces morceaux d’aciers
Par toutes ces mains travaillées

 Tous ces efforts pour nous diviser
Tous ces efforts pour nous désunir
Auront permis, dans nos souvenirs
A nous ouvriers, de rester soudés

 Malgré tous nos efforts
Malgré toute notre foi
Voilà, une fois encore
Le patron est le roi

 Toi, pays de légendes et de labeur
Ils pensent qu’est arrivée ton heure
Toi, pays d’ouvriers, de travailleurs
Tu seras bientôt un pays de chômeurs

 Villages désertés par leurs habitants
Où ne vivront que les ouvriers d’antan
Où les touristes français où étrangers
Visiteront nos usines devenues des musées

 Pascale TASSOT

Commenter cet article

pascal b 15/06/2008 21:46

pour ppda a coup de 4 millions d'euro je veux bien être renvoyé a la maison ne vais pas le plaindre pour les crs bienvenue a compiene ce ne sera que la banlieue autre chose que les ouvriers a bonne entendeur salut

nicole 13/06/2008 09:10

les pauvres gars d'Ardennes forge doivent dire eux même qui doit aller travailler aux Hautes-Rivières!et puis quoi encore? depuis quand c'est devenu le rôle des ouvriers de balancer ses copains? Il n'y a pas assez de division comme ça? mais moi je me pose quand même des questions au niveau des(grands ) representants sydicaux ,à savoir , comment ce fait-il que Monsieur Bernard Thibault ait une voiture de fonction ?déjà ça ,ça la fout mal ,et en plus pas n'importe quelle bagnole s'il vous plait ! vous croyez que ce gars là peut encore comprendre nos problèmes ?j'en doute ! ce sont des gens bien installés et à mon avis déconnectés de la réalité. enfin ,petit aparté :à propos de nos(chers CRS)pourquoi n'inviteraient-ils pas Monsieur PPDA à leur manif ,lui aussi semble sur le cul de s'être fait balancé par TF1!!

Claude 13/06/2008 07:24

De la poésie à l’écologie, de la politique au CRS, chaque jour ce blog s’enrichie du souffle de la liberté. Et chacun a raison à sa manière.
Il y a des acteurs politiques et syndicaux de convictions et des arrivistes et carriéristes sans scrupules. Il y a ceux qui choisissent la matraque comme métier et ceux qui la reçoivent et qui n’ont pas choisi le rôle de victime.
A chacun son opinion !!
Et pour plagier un peu Pascale :

L’homme veut avoir des frères, oui,
Il ne veut pas de matraques, ni de prisons.
Il veut des hommes, pas des parias,
Des frères et pas de patrons.

Tu es un ouvrier, oui,
Viens avec nous amis, n’aie pas peur.
Nous allons vers la grande union
De tous les vrais travailleurs.

vinny 12/06/2008 20:10

un bonjours de Frejus ou je suis votre blog tres souvent il y a une quinzaine de jours un de vos collègues m'a fait honneur de venir déguster une de mes pizzas (pour la distribution de l'adresse de votre blog je peut te dire que mes clients le lisent asser souvent bravo J.)Alain je ne te connais pas ta haine entre élus et politiques n'est pas à melanger avec ton combat j'ai passé par la meme porte que vous.On ne se reconstruit que soi meme je vous laisse et encore bravo pour le suivi de votre blog à plus tchao

kevin neveu 12/06/2008 18:52

slt a tous

c'est vrai les CRS n'ont pas été très sympa mais bon "il font leur travail" c'est vrai qu'ils doivent prendre plaisir ou pas c'est un choix.
Apres ils sont commander par leur supérieur qui decident pour charger et qui est ce ???c'est l'etat je vous apprend rien.
Apres c'est mon choix, mes idées, se n'est pas aux CRS de s en prendre mais a ceux qui les diriges.
alors pourkoi s'en prendre a eux ils sont dans leur delocalisation tres bien ils gardent leur travail et famille qui ne manqueront de rien ne vous en preocupez pas vous avez d'autre chats a fouété car je suis sur que si les crs possedent un blog il parlent pas des lenoirs lcab

a bon entendeur amicalement

Alain 12/06/2008 18:30

Alors comme ça les CRS sont délocalisés, moi personnellement j'en ai rien à faire, pourquoi se lamenter sur leurs sorts est-ce qu'on se lamente sur le notre, quand on délocalise une entreprise on en fait pas une affaire d'état, quand il nous faut tout recommencer à zéro tout le monde s'en fou.
Mais par contre je suis sûr que nos chers ELUS vont se montrer, se faire mousser devant les caméras pour défendre ces matraqueur car ne sont-ils pas du même coté, ne font-ils pas la même chose les CRS nous cassent à coup de matraques, les politiques nous cassent à coup de vaines promesses qu'ils ne tiennent pas.
Pour les CRS se sont 140 familles qui subissent seulement une mutation vers un autre lieu, nous se sont 150 familles qui sont dans la misére et que personne je dis bien personne ne s'en préoccupe, nous on perd notre travaille eux ils ne perdent pas le leur, et je rejoint Zorro sur le fait de dire bien fait pour leurs gueules mais par contre j'aimerai que cela touche aussi d'autre fonctionnaires qui nous rejettent et nous méprisent afin qu'ils comprennent et qu'ils vivent ce que nous subissons

zorro 12/06/2008 13:50

bien fait pour leurs gueules a ses putains de crs,comme quoi il y en a pour tout le monde
ps:pour juda rappel toi les coups et surtout l'humiliation,alors s'il te plait fait comme moi ne compatit surtout pas pour une bandes de raclurs

juda 12/06/2008 12:40

nos pauvres crs vont manifester 140 familles delocalisees et alors ils seront tous relogees.Je n'oubli surtout pas leurs facons de dialoguer avec de simple ouvriers manifestant dans la rue pour faire au moin reconaitre leurs dignitees malgres les coups recus je compatie mes ne signerai aucune petition en leur faveur,ils auront toujours un travail ici ou ailleur

nicole 12/06/2008 10:19

SOS! CRS en détresse! alors comme ça nos chiens de garde vont manifester!ça y est ils comment à trembler pour leur place! Madame la Préfète ne va être contente de voir ses sbires dans la rue !je vous invite (chers CRS) à faire un courrier au petit corse ,il pourra sans aucun doute vous aider! vu que vous êtes du même acabit, c'est con hein quand on est bien installé de devoir tout quitter ! mais vous trouverez bien des pauvres manifestants ailleurs pour leur taper dans la gueule .Nos salaires sont trop bas disent-ils!et les nôtres,quand on en a ! voulez-vous un coup de main pour votre manif? plus on est de fous plus on rit!la différence avec nous c'est que vous ,vous retomberez toujours sur vos pattes !il faudra toujours des CRS pour canaliser une bande de sauvages qui se fait régulièrement plumer sans impunité! et en plus vous avez le logement assuré ,nous quand il faut partir ,il faut tout recommencer à zéro ,logement ,boulot etc etc... je crois que sur ce coup là on vous a un peu lâcher non ? me trompe-je ? chacun son tour les gars !il est bien évident que je ne vous souhaite pas bonne chance !!

nicole 12/06/2008 06:50

CTP,CTP,AFPT(parce qu'il faut réapprendre à travailler!!) et après !! un...VADC! vous l'avez dans le c......... toujours payé à l'employeur quand même!ça va de soit

Alain 10/06/2008 20:14

J'espére que ce blog est consulté par nos chers ELUS, car je voudrais leurs dire que je souhaite que le sort des salariés d'Ardennes forges ne soit pas le même que les Lenoir Lcab, qu'ils ne leurs fassent pas la même salade que pour nous c'est à dire
Ne pas leurs faire croire des choses qu'ils n'aurons jamais
Ne pas leurs donner de faux espoirs
Ne pas leurs promettres des améliorations alors qu'ils n'en aurons jamais
Ne pas leur faire prendre des vessies pour des lanternes
Ne pas leur vendre des paroles que vous ne tiendrez pas
Ne pas leur dire ne vous inquiétez pas, nous sommes avec vous alors que vous en avez rien à faire
Ne pas leur dire en aucun cas vous êtes les victimes d'un patron voyou car vous les politiques vous êtes exactement pareils que les patrons, vous vous servez de nous et ensuite vous nous balayez qu'en cela devient trop grave
En bref si vous vous occupez de leurs cas faites le avec plus de serieux et surtout plus de conviction, et laissez la politique de coté et redevenez humain
A bon entendeur salut

robert 10/06/2008 03:56

exscuse je voulait dire bravo pascale et non pascle

robert 10/06/2008 03:52

bravo PASCLE
tu le merite vraiment continue dans cette voie
tu as un don formidable"bonne chance a toi""

robert

pat 09/06/2008 09:37

pour le conseil generale c est plus facile a donnee de l argent pour une piste athletisme et une voie verte que de donner des aides aux ex lenoir -lcab

nicole 09/06/2008 06:38

bien sur qu'elle est belle notre vallée! mais ce n'est pas parce que des touristes adirent le paysage que cela va redonner du boulot aux Ardennais ,pour moi c'est de la pure utopie!maintenant,ça n'engage que moi! En ce qui concerne l'article sur les cumuls de mandats ,je ne crois pas que ce soit de la démagogie, c'est la vérité ,ne croyez vous-pas que certains élus n'ont pas fait dans la démagogie dans le cas des LENOIR? le moment était propice,en pleine période d'élection!!! (soyez sans crainte nous sommes de tout coeur avec vous,on ne vous laissera pas tombé!!!??? )ou bien :si vous ne retirez pas votre candidature je laisse tout tombé! c'est quoi ça?dela démagogie ,des menaces?à vous de voir! et enfin ,et j'arrêterai là parce que ce blog est déstiné aux revendications et non à la politique:il n'est pas étonnant de voir nos chers politiciens dormir à l'assemblée avec la charge de travail qu'ils ont sur le dos !!!!!!!!

kevin neveu 08/06/2008 21:13

bravo a pascale et un grand merci a madame Leflon qui vient en aide a mes amis ainsi que monsieur della rosa
j'ai eu des echos que a cause du temps la super journée de la voie verte était raté
je suis bien content que leur journée tellement attendu soi une deception en général tout ca pour les ardennes vertes plutot noir montrer la puissances economiques des ardennes , plus de 1 millions pour les travaux que de aider des familles c'est honteux. en plus de faire ca un samedi au lieu du dimanche de chaleur aurait ete meilleur car notre departement n'a aucun loisirs le soir et le week end surtout le dimanche.
Obliger de se réfugier chez nos amis belges qui eu se sont deplacé ne l'oublions pas.

amicalement

Claude 08/06/2008 18:44

Le poème de Pascale aura suscité de belles interventions et c’est à l’honneur de chacun de faire vivre le débat démocratique.

Michèle Leflon est une femme formidable mais malheureusement trop rare parmi nos élus. Parfois, moi aussi je me mets à rêver que les hommes et femmes politique ne se conduisent pas comme des technocrates sans contact avec la population.

Développer l’attractivité touristique du département est sans doute une bonne chose, à condition que ce ne soit pas au détriment de l’industrie Ardennaise.
Si j’ai bien compris, 1 million d’Euros pour une piste d’athlétisme à Bogny-sur-Meuse, financé en partie par le conseil général me paraît pour le moins démesuré.

Le cumul des mandats peut se comprendre s’il n’est pas destiné à cumuler le pouvoir, l’argent et l’incompétence à répondre aux besoins des populations. Lors du conflit Lenoir et Mernier, c’est un élu Belge qui est venu éviter une catastrophe écologique dans notre belle vallée verte.

A méditer tout de même !!!

Alain 08/06/2008 17:52

Nos chers MAIRES de la vallée de la meuse sont bien contents, leur voie verte a enfin vue le jour
Quelle belle récompense pour eux; aprés des années d'étude afin d'aboutir à cela; mais pour nous aucunes récompenses
Que d'efforts ils leurs a fallut; des efforts mais pour leur fierté mais aucun effort pour nous venir en aide
Que d'argent investit; mais aucun petit sou pour nous
Que de sacrifice; et là je parle de sacrifice humains car pour réussir à faire une voie verte ils faut sacrifier les usines, abandonner les salariés, délaisser les familles, détruire nos vies,rejeter le peux d'humanité que ces MAIRES là avaient peut-être encore en eux.
Et tout ceci aux prix de nos impôts
Alors je tiens à vous dire Messieurs les MAIRES que l'argent du contribuable pour ma part et je l'éspère pour la part de beaucoup d'autre personnes et bien sachez que tout l'argent que vous dépensez et bien le notre, et il aurait été préférable d'investir dans l'emploi que dans une voie verte ou d'autre chose.
Bien sur on ne peut pas mettre une fleur sur la pancarte d'une usine mais en retirant ces usines on peut en mettre une à l'entrée de vos villes.
Pour ma part je suis déçu du comportement de certains MAIRES, mais je ne vais pas faire de politique sur ce blog.

pascal b 08/06/2008 15:19

pour repondre a Michèle Leflon la voie verte c'est bien pour l'interet du tourisme mais pour nous ouvriers (actif ! voir passif ) le monde appartient a ceux qui se lévé tot mais pour aller ou ?

Michèle Leflon 08/06/2008 14:10

Pleins de sujets abordés dans les derniers commentaires !
Sur l'inauguration de la voie verte, j'aurais presque envie de dire qu'il vaut mieux que le conseil général investisse là que d'aider les entreprises, comme Ardennes Forge et Jarlot !
Au delà de ce trait d'humour noir, je pense qu'il ne faut pas opposer développement du tourisme et redynamisation industrielle. Hier, je remplaçais le président Bachy à l'inauguration : j'ai y compris plaidé sur la complémentarité de tout cela, avec un exemple, celui des services publics, dont a besoin le tourisme, dont a besoin l'industrie, et la présence des deux est de nature à les conforter par un recours accru à ces services.
Et puis, je suis originaire du Nord Pas de Calais. Je vous assure que ce serait sympa de faire davantage connaître notre vallée aux Ch'tis. C'est pas loin de chez eux et notre cadre est autrement beau ! En plus, ne critiquons pas trop cette voie verte : les Ardennais se la sont appropriés, à voir le monde qu'il y a certains jours !
Ceci dit, j'ai été très inquiète de précisément n'avoir entendu hier aucun mot de B. Huré sur le développement économique !
Les investissements faits par le conseil général dans les entreprises lors de l'affaire Thomé Génot sont un parfait échec ! Et cela invite à réfléchir sur la place des collectivités dans les aides aux entreprises. Déjà un contrôle soigneux s'impose, pas par des experts extérieurs, dont on ne saura jamais sur quels critères ils sont choisis, mais bien dans une approche démocratique, faisant appel, entre autres aux salariés des entreprises concernés, souvent les premiers au courant des dérives.
Les aides des collectivités remplacent souvent un système bancaire défaillant. Il faut effectivement réformer le crédit, avec un pôle bancaire public, capable de soutenir une activité socialement utile, même si elle ne promet pas des profits exorbitants. Mais dans certains cas, les collectivités ont aussi intérêt à ne pas critiquer à priori l'expertise faite par les banques sur tout simplement l'honnêteté du projet. Cela aurait évité des déconvenues importantes au conseil général, dont il doit assumer maintenant les conséquences et explique pourquoi le conseil régional a refusé de s'engager sur certains dossiers !
La critique systématique du cumul des mandats relève de démagogie, mais porte en germe, par son atteinte à l'image de la politique, un sérieux danger pour la démocratie. Je m'explique : les élus ne sont pas tous blancs, loin de là, mais il vaut mieux des élus pour qui on vote que des technocrates sans relation avec la population ; l'Europe est là pour rappeler comment un fonctionnement technocratique sans contrôle des citoyens est dangereux. Et de ce point de vue, l'article de l'Ardennais d'aujourd'hui relève de la démagogie en mélangeant tout : qu'un maire soit aussi président de sa communauté de commune est sans doute légitime, surtout dans les territoires ruraux où les élus souhaitant assumer des responsabilités ne se pressent pas forcément au portillon ; qu'un sénateur soit aussi un élu local est sans doute un moyen pour lui de contacts locaux lui permettant de parler de la réalité à Paris ; qu'il dirige une collectivité comme le conseil général a une toute autre dimension. Les Ardennais n'ont qu'un demi président de conseil général !
Enfin, dans le cas de Bogny, le fait que le même soit effectivement président de la communauté de commune et conseiller général du canton est effectivement, vraisemblablement un appauvrissement du territoire en terme d'apport d'idées, en terme de démocratie.