LENOIR ET MERNIER - LCAB

La société STEPA en liquidation

16 Juillet 2008, 19:15pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Encore une entreprise de la métallurgie qui va fermer à Bogny-sur-Meuse. La STEPA spécialisée dans les travaux de soudure, emploi 8 salariés. D’après les premières informations obtenues, il s’agirait d’une opération stratégique permettant de transférer l’activité. Information a vérifié bien sûr ! En tout cas dans la plus grande discrétion, une nouvelle entreprise ferme à Bogny-sur-Meuse.

Notre belle vallée....verte 

Commenter cet article

nicole 21/07/2008 06:35

travailler chez HERMES ou ailleurs n'a aucune importance ,la vie c'est ça ,il faut bosser .Ce que je conteste haut et fort c'est la façon désinvolte qu'ils ont eu avec ses jeunes gens ! Ne même pas leur donner le mois de Juillet pour faire leurs preuves , est ce qu'à 19 ans on n'a pas le droit à une petite chance de se rattraper si comme ils ont dit :vous n'êtes pas motivés ? est qu'ils imaginent un instant la fille ou le garçon rentrant à la maison et disant :je ne suis pas embauché(e) parce que je ne suis pas motivé(e) ça fait comme chez moi (la guerre )pendant 2 ou 3 jours parce que vous voyiez votre fille ou garçon avec un salaire et que tout à coup pfft plus rien ,votre première réaction est de l'engueuler ! qu'est ce que t'as foutu ? et après c'est là qu'on se pose la question de savoir ,comme fait t-on pour savoir au bout de 5 mn que que ses jeuns gens là ne serons pas capables ? et c'est sans appel ! si un responsable d'HERMES lisait ce blog ??!!! est ce qu'il serait en mesure de me donner des explications ? et si les parents n'étaient pas là de vivraient t-ils ?

Claude 20/07/2008 16:00

La liberté commence par la désobéissance.
HERMES, le Fleuron industriel de Bogny-sur-Meuse, la fierté de notre municipalité est une entreprise aux méthodes de fonctionnement et de recrutement ambiguë.
Entrer à Hermès c’est entrer dans la zone 51.
Amitiés à mes copains et copines d’Hermès !!

bertrand pascal 20/07/2008 10:58

Je suis bien d'accord avec toi nicole moi meme ayant un fils dont l'age correspond à celui de travailler .Et ces en denonçant les pratique (s)de patron que nous ouvrier(e) nous fereons reculer la monarchie que le "petit" impose .

nicole 20/07/2008 07:18

je sais que ce blog n'est pas une chasse gardée mais je ne voulais pas monopolisé ce blog crée par des ouvriers en colére(à juste titre) par une réflexion tout à fait personnelle ,je m'explique ;il y a trois ans ,ma fille et 15 ou 16 filles et garçons ont tenté ,je dis bien tenté, de faire parti du personnel de chez Hermes ; donc pour la plupart ,BEP afin de passer au CAP maroquinerie! ce sont donc 3 ans de cantine à payés sans bourse bien evidement ! n'étant pourtant pas imposable ,chercher l'erreur! et encore moins de rentrée scolaire à dépensée à CORA ou autre grande surface !!! Soit ,l'important,est qu' à la clef il y avait une embauche,du moins le croyions nous ! les résultats arrivent fin mai ,youpi c'est bon on l'a le sacré sésame ,on va pouvoir bosser ! à 19 ans c'est maitenant un exploit ! mais ,c'était sans compter sur le machaviélisme de certaines personnes qui ont trouvé que 6 d'entre eux n'avaient pas le profil ou pas assez motivés ! L'entretien chez Hermes a duré 5 mn donc pour ses 6 jeunes là ,oust dehors ,circulez ,il n'y a plus rien à voir ,3 ans de parti en fumée! mais ce qu'il faut savoir aussi , c'est qu' Hermes obligeait à ces jeunes là à poursuivre jusqu'à la fin Juin ,les résultats des CAP étaient tombés depuis fin Mai! ce qui a fait que ma fille a refusé de travaillé pendant les vacances sachant qu'il fallait resté au Lycée ,tout ça pour s'entendre dire que tout compte fait ,non vous n'avez pas le profil ! pourquoi leur à t-on laisser passer le CAP dans ce cas là ? et maintenant qu'est ce qu'on en fait de ces gamins et gamines (j'ai l'age de les appeler ainsi ,ce n'est pas un manque de respect ) nous parents , ne sommes nous pas en mesure de demander réparation? c'est en 5 mn d'entretien que l'on s'aperçoit que vous faites l'affaire ou pas ? bravo pour la perpicacité des personnes qui ont reçu ses candidats au travail!!! aprés on dit que les jeunes ne veulent rien foutre! enfin voilà ,je me suis exprimée largement ,peut-être que quelqu'un a une solution à proposer à ses jeunes laissés sur le trottoir ? voilà pourquoi je me pose la question de savoir si Woinic n'avait été vendue est ce que l'argent aurait servi à redonner de l'essor à Bogny ? il y aurai bien eu quelques mains sales pour se les approprié ! j'en suis persuadée ,je suis satisfaite d'avoir dénoncé cet état de fait ,si j'osais j'irais placarder des affiches au Lycée Armand Malaise mettant en garde les éléves qui veulent préparer un CAP maroquinerie ,mais bon ,ou s'arrête la liberté et ou commence la désobéissance?

Claude 19/07/2008 15:28

Chère Nicole, ce blog n’est pas chasse gardée, je n’en suis pas le seul administrateur et chacun qu’il soit de Lenoir et Mernier-LCAB ou pas, est libre d’y apporter sa pierre. C’est donc un réel plaisir pour tous, que de pouvoir vous lire régulièrement et apprécier les soutiens extérieurs. Donc nous attendons avec intérêt votre aparté.
Concernant votre première question, 600 000 euros nous aurait peut-être permis de redémarrer l’activité à 100 ou130 salariés.

nicole 19/07/2008 13:55

il est certain que l'on puisse se poser des questions sur le bien fondé de cette acquisition ,mais bon ! est ce que sans cet achat(gigantesque) il en aurait été autrement pour nos ,vos ,leurs dificultés d'emploi ? la question reste posee ! à propos de promesse d'emploi,ne voulant pas disposé mal à propos du blog fait par les salariés de Lenoir ,je demande à M Claude Choquet l'autorisation de faire un petit aparté concernant justement des promesses d'embauches non tenues ! j'attend sa réponse avant d'écrire quoi que ce soit, merci à l'avance.

PHILIPPE 19/07/2008 12:54

LA DERNIERE ACQUISITION DE LA REGION WOINIC 600000 EUROS.IL VAUT MIEUX INVESTIR DANS LA FERAILLE QUE SAUVER L'OUTIL DE TRAVAIL DANS LES ARDENNES.

robert 17/07/2008 10:08

he oui une de plus quand


cela vas t'il s'arreter
bonne journee

yannick langrenez 16/07/2008 20:50

Si l un d entre vous pouvais leur faire parvenir mon N° de tel, je pense, qu avec Claude, nous pourrions leur venir en aide en apportant notre expérience.
Mon tel 06 10 14 15 48
Merci