LENOIR ET MERNIER - LCAB

800 000 Euros (soit plus de 500 millions de centimes)

22 Juillet 2008, 14:02pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Telle est la somme que les contribuables vont payés via le conseil général pour l’acquisition et les frais d’installation de Woinic.

Bien sûr ceci n’enlève en rien le travail remarquable d’Eric Sléziac qui méritait une juste récompense. Mais tout de même, avec cette somme-là on pouvait sûrement sauver 130 emplois à Bogny-sur-Meuse. 

Commenter cet article

Claude 06/08/2008 06:14

Tous les commentaires sont les bienvenues, y compris les anonymes et les contradictoires.

Bien sûr qu’il n’y a pas que Lenoir et Mernier a Bogny-sur-Meuse, il y a la STEPA aussi qui vient d’être liquidé et d’autres suivront malheureusement.
C’est pourquoi il ne faut pas tourner la page, afin de toujours dénoncer les comportements de patrons voyous et d’élus complaisants.
Woinic est l’exemple du choix des élus de sacrifier l’industrie au profit du tourisme. L’argent des contribuables aurait permis de sauver 130 emplois, le conseil général a préféré en dépenser deux ou trois fois plus, pour la vitrine touristique des Ardennes.
Cher n° 9 je respecte votre choix de la désindustrialisation, mais ce ne sera jamais le mien.

robert 05/08/2008 23:17

et un de plus qui n'ose pas se nommer ( la peur surement )
bonne vacances a tous

ingrid 05/08/2008 14:50

Pour le commentaire 9, vous avez raison il n'y a pas que lenoir et mernier et heuresement on ne vous a pas attendu pour le remarquer, seulement je crois que le blog c'est lenoir et mernier donc à vous de ne pas cliquer sur le lien et de ne pas venir voir ce qu'il s'y passe.
Bonne journée

...................... 05/08/2008 11:47

il n'y a pas que lenoir et mernier a bogny sur meuse.il sera temps de passer a autre chose.

Claude 25/07/2008 07:52

Pas d’amalgame, il n’est pas question de mettre en cause des salariés.
Même si M. Lambert avec ses nombreuses casquettes, a le bras assez long pour faire pression au plus haut niveau.
Petite question : A votre avis pourquoi la procédure d’appel de M. Masséna n’a pas abouti à ce jour ?

la quete 25/07/2008 00:32

lambert-jarlot,ou un pourri peu en cacher un autre
meme comportement envers le syndicat
meme manipulation de certains ouvriers(delation)
memes mensonges
et malheureusement meme pillage

Alain 24/07/2008 15:40

Si les remarques viennent du patron il est vrais que c’est lamentable, mais si cela vient des ouvriers ce n’est plus lamentable mais HONTEUX, car il ne faut pas oublier que nous avons tous étés dans la même galère, que nous travaillons ou pas nous devons continuer à nous respecter les uns les autres

robert 23/07/2008 22:38

c'est vrai que maintenant c'est nous les voleurs..et plus les patrons
bonnes vacances a tous(presque)

philippe 23/07/2008 18:48

pourquoi tant de haine et de degout envers notre delegue qui ne voulait que reprendre son materiel.quel misere!!!!!!!

Claude 23/07/2008 18:17

Il aura donc fallu l’intervention de l’inspecteur du travail pour que le nouveau PDG de l’ex-Lenoir et Mernier, rende enfin les biens du comité d’entreprise.
Autant dire que l’accueil a été froid et méprisant. Les portes des ateliers avaient été pour l’occasion fermées et les consignes strictes, comme de ne pas rentrer à plus de trois, des fois qu’on veuille manifester ou voler quelque chose.
On était à cinq, ce qui nous a valu des remarques déplacées.
LAMENTABLE

ALAIN 22/07/2008 20:25

800 000 EUROS
Quand je pense qu’il n’en fallait pas tant que cela pour sauver nos emplois, nos familles, notre avenir
Mais non le conseil général ainsi que tous ces sbires, que je nommerai pas mais qui se reconnaitront, préfèrent dépenser une somme aussi importante pour un amas de ferraille, bien que je reconnaisse le talent d’Eric Sléziac je pense que cette argent aurait été plus utile à la vie de notre commune en préservant nos emplois, car n’oublions pas que ce sont les travailleurs qui font vivre notre commune et non des chômeurs.
Il ne faut pas oublier non plus que cette argent est le notre car se sont avec nos impôts qu’ils se payent Woinic, et nous on ne se paye plus rien car nous ne sommes plus rien à cause d’eux puisqu’ ils nous ont laissé tomber après nous avoir fait croire qu’ils nous aideraient.
A l’entrée de Bogny sur Meuse nous pouvons lire pays de labeur et de légende, et bien il faudrait à mon avis changer et écrire Pays de CHOMEURS et de légende

philippe 22/07/2008 18:22

800000 euros : 130 familles = 6154 euros de quoi reflechir nous valons pas grand chose a leurs yeux........