LENOIR ET MERNIER - LCAB

Toujours la !!!!

31 Janvier 2009, 16:21pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Pas moins de 25 anciens salariés Lenoir et Mernier-LCAB présents à la grande manifestation de Charleville.

Un an après la liquidation de l’entreprise, séparé par la vie, par l’emploi mais toujours solidaire et combatif !!

Une date à retenir : Samedi 7 mars à partir de 9h30 salle des fête de Levrézy à Bogny-sur-Meuse, l’association tiendra son assemblée générale.



Commenter cet article

Michèle Leflon 07/02/2009 15:47

La question des contrats aidés est une vraie question : ce n'est pas une manière de résoudre les difficultés de l'emploi;
Mêmes dans les associations, les contrats aidés apparaissent indispensables car les associations n'ont pas les ressources suffisantes, mais l'argent donné par l'Etat pour financer les contrats aidés pourrait l'être sous forme de subvention aux associations !
Car Ingrid a tout à fait raison : cela met en concurrence les chômeurs qui peuvent bénéficier d'un contrat aidé et ceux qui ne peuvent pas en bénéficier. C'est une manière comme une autre de diviser pour mieux régner !

kévin neveu 07/02/2009 13:53

c'est ballo ca yannick mdr
amicalement

yannick langrenez 07/02/2009 12:17

Oh le boulets que nous sommes, Charly et moi !!!!
Nous avons attendu ce matin devant la salle, puis après avoir téléphoné à Claude, nous avons percuté que la réunion était le bien 7 ...........mais du mois prochain !!!!
MDR :-))))))

jacky 06/02/2009 20:08

Encore à Givet 7 licenciements de prévu mais la direction de cette entreprise a trouvée la solution. Si les ouvriers acceptent une baisse de salaire de 5% plus que 5 licenciements et moins de licenciement encore pour une baisse de 10% encore mieu si ils acceptent de venir bénévolement cette société parle d'embauche.Alors si je comprend bien cette société a toujours des marchés pour du travaille bénévolle mais moin de marchés pour du travaille ou il faut payer les ouvriers donc bénéfice nette pour le patron et l'ouvriers lui crevent encore un peu plus.Beaucoup trop de PME profitent de la crise pour mettre la pression aux ouvriers ceci me révolte
Salut à tous

le marocain 05/02/2009 23:22

en tout cas trois poussin sur une table comment fait on pour en faire tomber un hummm

brissart 05/02/2009 06:53

Et les personnes qui n'ont ni travai et qui ne pas répertoriées non plus dans le calcul du chômage on les met dans quelle catégorie ? 20 ans , une semaine ici et 3 jours là ? Inconnues au bataillon !

yannick langrenez 04/02/2009 22:22

Pour revenir au sujet d'origine, je viendrais en voisin, camarade et ami à votre assemblée.
A samedi.

ingrid 04/02/2009 16:22

Je n'ai pas trop d'avis sur les problématiques posées dans les autres commentaires. Par contre, je pense qu'il n'est pas dur d'avoir plusieurs orientations concernant la revitalisation de notre région, le tourisme est important mais ce ne doit pas être la seule priorité, EPR et tout ce qui va avec est surement fait pour endormir les gens car si on réfléchit bien les retombées économiques auraient mis un certain temps pour que l'on ressente les effets positifs. Une petite chose aussi, j'ai vu recemment l'étendue et l'augmentation des contrats d'avenir (contrat qui ne peut concerner que les personnes touchant les minimas sociaux), je suis un peu inquiète car je trouve cette démarche encourageante surtout pour les organismes sociaux ou les associations mais il serait dommage que d'autres structures mettent en place ces contrats alors qu'elles pourraient financer un contrat normal. Et les personnes au chômage toucheant les assedics, comment vont elles faire pour retrouver un emploi ?

jean-pol Bois 03/02/2009 19:00

la chiers,cellatex,thomé-génot,lcab-lenoir et mernier..etc,etc, le PNR qui n'est pas en place a-t'il quelques responsabilités dans ces désastres? il est vrai que "les ardennes vertes" ont été perçues non sans fondement comme un slogan pour "faire passer la pilule". Ceci étant on peut s'interroger sur ce qui s'est passé chez Métal-Blanc à Bourg Fidéle ça ne peut nous laisser de marbre.Il s'agissait de la santé des salariés, de la population. Aujourd'hui il a été imposé à cette entreprise de se mettre aux normes...après les dégats constatés.Alors on ferme les yeux et on continue?

kévin neveu 03/02/2009 13:41

je tacherais de venir jeudi soir si j'ai un peu de temps amicalement a vous tous

gilles 03/02/2009 11:46

je vous communique ce message de la part de claude il est tomber en panne d'ordinateur aujoud'hui mardi 3 fevrier 2009 il ma dit de vous en informer pour tout ceux qui on internet
voila le message est passer bonne journée a vous tous et vous pouvez venir au permanence tout les jeudi soir de 17h00 a 19h00 venez nombreux car on ne voit pas grands monde merci d'avance salut !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Michèle Leflon 02/02/2009 20:58

C'est bien parce que j'ai compris que l'on était pas d'accord sur ces sujets, mais que tu étais ouvert au débat que j'ai réabordé ces questions !
Car je pense qu'il faut qu'on les approfondisse pour faire émerger un véritable projet pour les Ardennes, non parasité par les profiteurs et les élus qui les défendent en remuant le vent en apparence et en défendant l'ordre établi en sous main !
Pour moi, le tourisme n'est pas antinomique du développement industriel, mais je ne partage pas non plus la vision du tourisme du conseil général : ce n'est effectivement pas en développant un tourisme de luxe que l'on sortira le département de sa situation économique. En plus il y a assez des patrons voyous pour mépriser les Ardennais ; on n'a pas besoins des riches étrangers qui viendraient dans une réserve naturels voire les indiens ! Par contre il y a certainement une place dans les Ardennes pour développer un tourisme populaire. Il suffit de discuter avec certains ch'tis qui viennent camper dans la vallée : ils sont heureux comme tout chez nous. Mais il n'y quasiment pas d'hébergement pour ceux qui n'aiment pas camper ! Ce n'est pas cela qui fera vivre la vallée, mais cela peut permettre de conforter la place des services publics et du commerce de détail, casser la spirale infernale des fermetures et ainsi faciliter la réindustrialisation.
Si cela ne reste pas un dialogue entre Claude et moi et si d'autres sans mêlent, cela pourrait faire un débat intéressant : avis aux amateurs !

Claude 02/02/2009 20:13

Michèle est une femme formidable et sur le CTP je suis tout à fait en phase avec son analyse. Par contre concernant le PER ou le PNR (Parc naturel régional) j'ai quelques doutes concernant la lutte contre l'effet de serre grâce au nucléaire et encore plus concernant le développement industriel grâce au parc régional.
Réindustrialiser le département en tenant compte de l'environnement c'est une belle utopie !!
Le PNR actuellement favorise la désindustrialisation et la mort des entreprises métallurgiques au profit du tourisme. Les choix politiques sont clairs (Woinic en est un exemple) l'attraction touristique pour touristes belges ou autres est une priorité face au développement de l'emploi industriel. La vallée est condamnée à être un refuge pour touristes et retraités...Et encore !!!
Pour preuve 4.477 Ardennais perdus en 10 ans (Revin 11,7% de la population est partie, Givet 6,9%, Charleville 6,14% et Bogny sur Meuse 4%) et c'est pas fini !!
Mais je veux être utopiste et c'est pourquoi notre association participe au collectif pour le développement de l'emploi industriel dans les Vallées de Meuse et de Semoy. Et notre action agira en parallèle pour la préservation de notre environnement.
Mais force est de constater que la priorité de nos élus capitalistes ou socialistes ne s'inscrit pas dans cette démarche et que l'exode de la population se poursuit inexorablement.
Mais si me trompe je suis ouvert à tout débat ??

LYDIE 02/02/2009 19:28

bonne soirée crépes a tous avec de bon souvenirs, amitié

Michèle Leflon 01/02/2009 23:13

Je viens de mettre sur mon blog un petit compte rendu de la dernière réunion du comité de pilotage du CTP :j'ai attendu deux jours, tellement je voulais prendre le temps de peser mes mots après une réunion qui ne sert pas à grand chose si ce n'est à s'énerver !
Sur de tout autre sujet, l'EPR et le PNR, sujets sur lesquels il me parait intéressant de poursuivre le débat :
- l'EPR : en parler permet à certains élus de faire croire qu'ils font quelque chose pour le département. Je croyais que cela allait être fini avec la décision de la construction de l'EPR à Penly, mais j'ai entendu Warsmann hier à France 3 expliquer que maintenant ils allaient se battre pour avoir le 3ème ! Cela va les occuper encore quelques mois sur du vent ! Et il va falloir qu'ils nous justifient quelle confiance on peut avoir en terme de sécurité avec un EPR dont le but est de permettre à Suez de payer ses actionnaires et cela est de nature à réunir antinucléaires et pronucléaires préoccupés non pas des profits mais de l'amélioration de la qualité de vie des français (moins d'effet de serre avec de l'électricité produite par l'énergie nucléaire c'est bien, mais à condition que toutes les mesures de sécurité soient prises : cela ne sera pas le cas !)
Le PNR ensuite : le but c'est que cela soit tout de suite et pas après demain, mais un jour il faudra bien que l'on admette que la France doit avoir sa propre production industrielle, une production devenue respectueuse de l'environnement. Peut être que le PNR peut nous permettre pour une fois de prendre un tour d'avance et de rénover l'industrie ardennaise en touchant quelques subsides pour l'adapter aux normes environnementales de demain, ce qui pourrait aussi contribuer à l'amélioration des conditions de travail. Le but, c'est bien de faire que la charte du PNR soit une charte de développement économique et non de désert vert !