LENOIR ET MERNIER - LCAB

Monsieur CORDIER et son Ego

10 Avril 2009, 16:10pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Le 10 avril, j’étais avec quelques copains de Lenoir et Mernier-LCAB venu soutenir les salariés d’Ardennes forges devant les prud’hommes. L’accueil bien entendu a été très chaleureux de la part des salariés licenciés, sauf… Pierre CORDIER.

En effet, Pierre CORDIER vice-président de droite au conseil général m’a fait comprendre que je n’avais rien à faire là, en se laissant aller à une petite crise de jalousie, car nous ne l’avions pas invité à notre assemblée générale !!

Et comme cela ne suffisait pas il m’a reproché de n’avoir pas écouté son débat avec Philippe VUILQUE lors de son passage le 4 avril à FR3 Champagne-Ardenne.

Quel sacrilège !! Malheureusement j’avais autre chose à faire ce jour-là, que d’écouter ceux dont le soutien faisait défaut lors de nos actions.

Mais j’ai réparé l’erreur, j’ai écouté sur internet ce débat, m’attendant à entendre Pierre CORDIER demander une relance de la consommation créatrice d’emplois. Mais au lieu de cela Monsieur CORDIER a défendu les quelques mesures sociales accordées par Nicolas SARKOZY, omettant bien entendu de dire quelles avait été obtenues suite à la manifestation du 29 janvier. Qualifiant de vieilles recettes du parti socialiste la demande de suppression du bouclier fiscal, et l’exonération des heures supplémentaires. Défendant les 250 millions d’euros accordées aux entreprises (sans contrôle bien entendu). Et pour finir se permettant même de reprendre la célèbre phrase de Balladur sur le monopole du cœur.

J’ai réparé mon erreur et regardé la prestation télévisée de Pierre CORDIER, et je dois avouer que mon opinion était meilleure avant.

Je ne suis qu’un pauvre petit ouvrier licencié sans intérêt, pour ce grand Monsieur qui se permet de me tutoyer, mais je suis prêt à débattre devant les salariés, si Sa Majesté le désire.

 

Claude CHOQUET

 Pierre CORDIER à l'honneur sur notre blog

Commenter cet article

Claude 11/05/2009 20:49

Ha que voilà la pertinence d'un exellent commentaire

olivier brissart 11/05/2009 20:43

mrs cordier, je ne connais pas votre emploi du temps pour demain apres midi au alentours de 14h00,mais si vous avez une heure pourqu'oi ne pas venir soutenir les lenoir et mernier-lcab-jayot,ect pour le rendu de jugement qui se tient au prud'hommes d'avance merçips: ce message s'adreese aussi au maire de bogny sur meuseen esperent qu'il y ai encore une justice en france

stephane 29/04/2009 07:27

c est vrai que pierre a toujours ete a l ecoute des salaries et je le remercieun ouvrier ardennes forges  stephane

Lenoir et Mernier-LCAB 27/04/2009 16:59

Même si les réponses ne sont pas à la hauteur des questions, au moins on ne peut pas retirer à Pierre Cordier d'avoir le courage de répondre aux salariés. Ce que d'autres personnalités politiques interpelées sur ce blog, n'ont jamais daigné faire.

Pierre Cordier 27/04/2009 11:21

Monsieur Colet, je comprends vos arguments, et il est vrai que beaucoup d'anciens ouvriers n'ont pas retrouvé d'emploi. La situation de l'industrie dans les Ardennes était déjà difficile avant la crise, maintenant c'est encore plus dur. En tant qu'élu au Conseil Général, je fais ce que je peux notamment pour vos collègues qui sont venus me voir. Toutes les personnes qui ont voulu me voir, je les ai reçus. J'ai fait de meme avec les anciens de Thomé Génot et Ardennes Forges.entreprise implantée à Nouzonville, sur le canton où je suis élu. Je ne peux pas SEUL  tout solutionner; Je fais de mon mieux.

collet 25/04/2009 09:22

monsieur cordier je vous fait par de mon oppinion vous saviez que la sa jayot avaisfusionner avec lenoir & mernier fav-lcab et que maintenant les deux groupes n'existes plus et que jayot tourne encore regarder derrière vous et regarder le gachis humain sur bogny/sur/meuse et ses environs car pas beaucoup de salarier n' on pas  retrouver un emploi a ce jour des péres de famille qui aimerais retrouver une situation stable mais sa vous et égal a vous se n'est pas votre canton penser un peut  a nous qui sommes toujours  sur  le carreau et qui aimerais retrouver une bonne situation  voila se que j'avais a vous dire personnellement ????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????  

Claude 21/04/2009 15:25

Epilogue : Chacun aura remarqué que Monsieur le vice-président du conseil général est assez prompt à répondre quand il s’agit de défendre sa personne, que de répondre aux questions de fond, sur l’attitude du conseil général concernant le dossier du mois consacré au plan Masséna. Lire a droite dans la rubrique catégorie, la vérité sur...
CQFD

nicole 17/04/2009 09:57

Ouf,j'ai eu peur ,un moment je me suis dis : ça y est ils se sont fait museler  mais c'était sans compter sur votre opiniâtreté

lenoir et mernier-LCAB 17/04/2009 08:39

Mais non Nicole, sur ce blog la censure est interdite, sauf cas extréme. Nous avons juste retité le premier article renvoyant à ce sujet et oublié de transférer le commentaire.Ceci uniquement dans un esprit de présentation homogéne du blog.

nicole 17/04/2009 06:19

Bonjour,je me trompe ou le dernier commentaire sur les réactions de Monsieur Cordier a été enlevé  Etait ce gênant ou simplement une erreur

Catherine BRISSART 16/04/2009 17:23

Ah et bien je vois que M. CORDIER est en parfait accord avec l'image qu'il donne sur ses photos : un être d'une telle fierté mais tellement détestable.Et puis comme on dit la meilleure défense c'est l'attaque, alors il faut lui pardonner mais quand même on peut sourire de ces propos, enfin s'il nous l'autorise!Sinon, bon courage à tous

Eric le loup blanc 15/04/2009 14:42

pour en avoir eté témoin j'affirme que pierre cordier ce mele des choses quand cela l'interesse. Quand il c'est imposer dans l'entreprise lenoir et mernier au debut personne l'avais sollicité.et ensuite claude a raison, quand jayot a redémaré il était plus la pour les autres.mais de toute façon on s'en fou on a pas besoin de lui.

Pierre Cordier 15/04/2009 08:13

Je récuse formellement avoir été agressif à votre égard, mais sans doute êtes vous un peu susceptible. Pour ma part, j'interviens dés que l'on me sollicite, je n'ai pas l'habitude de me mêler de choses lorque l'on ne me sollicite pas. Telle est ma conception du travail d'élu. L'activisme, ce n'est pas trop mon truc! Cher Claude, je reste à votre disposition en cas de besoin.

Claude 14/04/2009 20:32

Que les choses soient claires, le but de l’article n’était pas de critique les démarches de Pierre Cordier concernant ses interventions auprès de quelques salariés (principalement de JAYOT), mais de son attitude agressive devant le conseil des prud’hommes concernant ma présence auprès des salariés d’Ardennes Forges.
Quand on est vice-président d’un conseil général, on n’a pas de chasse gardée uniquement dans son canton, mais dans l’ensemble du département. M. CORDIER défend surement très bien les administrés de son Canton, mais avec une vue très restrictive de son rôle politique et un chauvinisme exacerber.
Pour preuve chacun à constater une présence persistante de M. CORDIER jusqu'à la création de la SCOP JAYOT, ensuite il a disparu.
Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres !!
Désolé mais pour notre association la solidarité n’a pas de frontière.
 

robert 14/04/2009 18:37

son commentaire me fait sourire moi aussi !!! sauf qu'il ne fait pas ce qu'il peut (mais plutot ce qu'il veut)bonjour a tous (presque)

Pierre Cordier 14/04/2009 18:30

Merci pour vos propos à tous. J'ai reçu quelques appels téléphoniques en Mairie d'anciens ouvriers..., ils ne pensent pas du tout comme vous, et surtout ils sont reconnaissants des demarches réalisées, c'est cela l'important. A bientôt.

robert 14/04/2009 18:28

salut a tous 'je suis de retour'

robert 14/04/2009 18:27

salut a tous 'je suis de retour'

Claude 14/04/2009 18:21

Votre commentaire Monsieur CORDIER était complètement à côté de l’article et vos ricanements concernant les remarques des anciens salariés, indécents.
Ce n’est pas le nombre de visites de salariés à votre bureau qui est important Monsieur CORDIER, mais les résultats qu’ils en ont obtenus. Et au vu des reclassements des salariés, cela n’a pas été impressionnant.
Vous pouvez parler de la manière qui vous semble, mais avec un minimum de respect.
Cordialement

Francis P 14/04/2009 15:29

Heureusement encore que Mr Cordier ne demande pas la carte de l'UMP quand un salariés se pointe à sa permanence, il ne manquerais plus que ça !!!