LENOIR ET MERNIER - LCAB

Ardennes-Forge: Les salariés doivent rembourser 560 900 €

18 Juillet 2012, 15:23pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Les 47 anciens Thomé-Génot qui avait accepté la poursuite d'activité avec Ardennes-Forge ont été condamnés à rembourser les AGS.

Condamnés par le tribunal des prud'hommes, ils avaient obtenu 900 000€ en 2010. Saisie en référé par les AGS, la cour d'appel de Reims a pris une décision surprenante.

Elle a reconnu la faute de l'employeur (absence de proposition de reclassement, travail dissimulé...) mais a revu le montant des indemnités à la baisse.

Pour quelle raison? les magistrats ont tout simplement cédé aux pressions des AGS qui estiment que les salariés contestent trop souvent leur licenciement.

Car pour la justice comme pour les AGS, il est anormal que des salariés licenciés contestent un licenciement reconnu abusif, mais tout à fait normal que des patrons "indélicats" soient condamnés légèrement, voire pas du tout.

Rappelons que le PDG d'Ardennes-Forge n'a pas encore été jugé en pénal et que le PDG de Lenoir et Mernier-LCAB n'a remboursé qu'une très faible partie de sa condamnation.

Il est vraiment temps que la loi bouge en faveur des victimes de patrons "voyous". Nous avons d'ailleurs écris en ce sens au nouveau député qui à ce jour (vacances oblige) n'a pas encore répondu.

Nous restons solidaires de nos camarades d'Ardennes-Forge, Artis, Raguet...

veaux 002 s

Commenter cet article

skywalker 22/07/2012 12:03


simplement je souhaite intervenir en disant qu'il faut cesser les mots et les demi mesures


les discours et la politique ni changera rien.


la seule opposition a tout cela c'est le PEUPLE

robert 21/07/2012 15:20


on est deja 2 jean-marie

Michèle Leflon 20/07/2012 19:25


C'est toujours facile de refaire l'histoire après ! Il  aurait fallu, il aurait pas fallu ...


Mais le résultat, c'est bien que les ex Ardennes Forge sont dans la m. , que les AGS ont le droit pour elles ..., qu'il va falloir jouer de beaucoup de persuasion pour régler la question, car il
est impératif qu'elle le soit quelque soit ce qui s'est passé avant.


Je suis restée d'autant plus silencieuse sur ce sujet que je me suis absentée des Ardennes.


Ne pourrait-on pas essayer de gagner du temps en demandant aux AGS d'attendre le procès en pénal ?


Avec tout l'intérêt de la proposition de loi que propose Claude.

jean marie 20/07/2012 17:52


sa sens les pneu punison ses patron voyous sa sens les pneu

yannick Langrenez 19/07/2012 16:25


Si nous pouvons construire quelque chose ensemble, dans le respect de ce que nos expériences nous ont appris, ce sera avec fierté.


Claude, si tu veux, compte sur moi

Claude 19/07/2012 15:16


J'apprécie vraiment les commentaires contradictoires, je pense aussi qu'il faut assumer
ses opinions.


Chaque position est respectable. Même si j'aurais préféré des réactions sur cette loi qui
permet à des patrons "voyous" d'échapper à la justice et qui condamne des salariés à rembourser des indemnités.


Prochainement je mettrais sur ce blog la lettre envoyée à notre député en espérant que
nous pourrons construire un grand rassemblement autour de cette proposition de loi.

yannick Langrenez 19/07/2012 14:20


Désolé, si ce n'est pas toi, je te présente mes excuses. Dans ce cas, mon message et ses éléments, s'adresse au dénommé Alain (qui n'en est pas à son coup d'essai).


Encore désolé, A. Choquet et sans rancune j'espère.

Alain Choquet 19/07/2012 12:34


Yannick à mon avis tu te trompe de personne car comme toi je viens juste de lire le blog, alors avant d'insinuer des choses sur mon compte renseigne toi 


Amitié Alain Choquet


PS au petit malin qui prend mon prénom ce n'est pas rigolo 

yannick Langrenez 19/07/2012 12:19


Alain,


Comme à l'accoutumée, tu cause (plus que tu n'agis) mais tu ne sais pas de quoi:


1) Je n'ai pas de "place au sein d'un parti", je n'ai même plus de carte. Et je vais au boulot tous les jours en chantier. (et oui, tu ne sais pas mais tu cause...)


2) Tu m'accuse de taper sur les miens, mais à relire tes précédentes contributions, c'est un exercice que tu manie régulièrelment. Tantôt les syndicats, tantôt les politiques, quand ce n'est pas
les gens de la SCOP...


3) J'ai porté personnellement les éléments du dossier des "Ardennes Forges" auprès de la brigade finacière et auprès de la presse dés le début. J'ai signé un témoignage qui est utilisé par
l'avocat devant les tribunaux.


4) Oui, j'accuse les délégués d'ardennes forges d'avoir mis les camarades dans l'embarras par incompétence et par obstination. Nous leurs avions protosé, avec Charly, de les aider à créer une
structure associative le temps de l'appel pour suivre dossiers et anciens salariés. Nous leurs avions dit qu'il serait plus sûr d'ouvrir un compte associatif pour y placer les indemnités (jusqu'à
l'appel) pour que ces sommes soient insaisissables. Les intérêts dégagés auraient payés l'avoué (obligatoire en appel). Mais ils nous ont envoyés sur les roses (il parrait qu'ils voulaient
"passer à autre chose"). Encore une fois, tu ne sais rien, mais tu cause...


5) Nous avons été même accusés par leurs délégués d'avoir touché un chèque supplémentaire des AGS pour les exclure de la procédure amiable de thomé genot !!! Alors que nous avons obtenu qu'aucune
différence ne soit faite.


Pour finir, si je suis d'accord avec toi sur l'injustice de la décision de la cour d'appel, je suis plus mesuré sur celle des AGS (qui réclame puisqu'elle a gagné une procédure). Mais quand tu
dis que ce sont toujours les ouvriers qui perdent, je dis oui. Ce sera le cas tant que des gars comme toi diront quecest de la faute des syndicat et des politiques mais qui n'attendront d'eux que
de répondre comme à un guichet. Heureusemnt que votre association fait des proposition auprès du député (comme celle de ces jours derniers).


Allez, je te laisse causer sans savoir. Au pire tu ne fera pas changer grand chose et je me dis que des deux frères, l'un sert, l'autre parle...

Alain 19/07/2012 11:18


Tout d'abord ne pas se jeter la pierre sur l'un ou l'autre, des erreurs tout le monde en fait, et pas mal de personnes se croient aussi intelligentes soit parce qu'ils ont une place au sein d'un
parti soit qu'ils se croient aussi plus pmalins que les autres donc il ne faut surtout pas se tirer dans les pattes ce qui fait bien sur trop plaisir aux patrons, aux politiques et autres 


De toute manière encore une fois ce sera les ouvriers qui en patiront car la justice, les politiques et certain syndicaliste les laissent tomber, il ne faut pas oublier que les VICTIMES  ce
sont les ouvriers et non les patrons voyous, on leur réclames des sommes qu'ils ne pourront jamais rembourser, ils sont déjà dans la merde et on les enterre encore plus, et eux si il ne
remboursent pas on les trainera en justice tandis que certain Patrons se promène la tête haute et pourtant ils doivent du fric  et bien sur on ne leurs dit rien, ils foutent des ouvriers et
leurs familles dans la merde et maintenant on essai des les faire passer pour des coupables, si cela continue on va dire que c'est la faute des salariés si les entreprises ferment et pourquoi pas
tant qu'on y es verser une indemnité aux patrons voyous  

yannick Langrenez 18/07/2012 20:35


Attention, les "délégués" d'ardennes forges ne sont pas blanc bleu dans cette affaire. Ils n'ont voulu écouter personne et ont ainsi fait beucoup de tort à leurs collègues. Sans doute trop
malins, mais pas assez vaillants pour suivre leurs dossiers et les anciens salariés...