LENOIR ET MERNIER - LCAB

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

19 Avril 2010, 10:52am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

DES ANCIENS SALARIES LENOIR ET MERNIER-LCAB

 

VENDREDI 23 AVRIL 2010

18H00

SALLE DANTON (Braux-Bogny sur Meuse) 

 

Avec la participation de Xavier MEDEAU - Michèle LEFLON – Claudine LEDOUX – Erik PILARDEAU

Mais également des représentants de l’association des anciens Thomé-Génot, du CRO (collectif de résistance ouvrière) et du CEDI (collectif pour l’emploi et le développement industriel des Vallées de Meuse et Semoy).

Venez nombreux afin de débattre, s’informer et maintenir cet élan de solidarité qui nous donne la force de poursuivre le combat pour la justice et la dignité.

 Apéritif gratuit à l’issue de l’assemblée.

 N’oublier pas de renouveler votre adhésion pour 2010-2011.

Photo 046 [640x480]

 

 

Commenter cet article

CHRIST 21/04/2010 18:43



le gamin ayant un stage a effectuer a contacté la scoop a bogny .il attend toujour le coup de telephone du responsable son prof a lui aussi appelé méme chose comme quoi c est pas correct .



claude 21/04/2010 11:38



SOPAP


Le Préfet c'est déclaré favorable a une table ronde pour étudier des mesures d'amélioration du dispositif CTP.


Espérons pour eux que le syndicat métaux CFDT n'interviendra pas



LENOIR ET MERNIER - LCAB 20/04/2010 09:18



 


Les salariés de la SOPAP à TOURNES dans les Ardennes ont séquestré l’administrateur judiciaire.


Il est malheureusement triste de constater qu’une nouvelle fois les salariés sont obligés de recourir aux actions fortes pour obtenir que leurs
revendications légitimes soient étudiées.


Maître STACKLER en a fait les frais en étant retenu plusieurs heures par les salariés menacés de licenciement.


Cette entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces pour l’automobile était en dépôt de bilan depuis le mois de mai 2009.


À ce jour le tribunal du commerce a accordé la reprise de 21 salariés sur 53, par le groupe allemand TÜNKERS.


Les 32 salariés licenciés demandent une prime supra légale de 30 000 euros et des mesures d’accompagnement du CTP.


Suite à cette séquestration de l’administrateur, les salariés de la SOPAP ont obtenu d’être reçu en préfecture afin que soient étudiées leurs
revendications.


Nous leur souhaitons bonne chance et l’assurance de notre soutien.





 



yannick langrenez 19/04/2010 18:54



Je suis en déplacement professionnel jusqu'au 3 mai. Je ne pourrai malheureusement être des vôtres le 23 avril. Claude à raison, ré-adhérer, c'est important!!!