LENOIR ET MERNIER - LCAB

Economie sociale et solidaire

19 Octobre 2009, 15:56pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Les 23 et 24 octobre à Revin (salle Jean Vilar) auront lieu les 4ème rencontres  de l’économie sociale et solidaire.

Manifestation organisée par la ligue de l’enseignement des Ardennes en partenariat avec la chambre de l’économie sociale de Champagne-Ardenne.

 

Unis face a la crise, l’économie sociale et solidaire, propose de s’associer pour entreprendre autrement : Coopératives, mutuelle, association…

La primauté de l’homme sur le capital, l’égalité de la personne (un homme une voix), la solidarité entre les membres et l’indépendance économique.

Le maintien d’une agriculture paysanne de proximité et écologiquement saine.

Le commerce équitable…

 

La SCOP LCAB/Jayot entre dans cette démarche de coopérative ouvrière. Jean-Paul MAYETTE son directeur viendra témoigner le samedi 24 octobre entre 9h30 et 12H00.

 

Notre association des anciens salariés Lenoir et Mernier-LCAB tiendra un stand en partenariat avec le collectif pour l’emploi et le développement industriel des vallées de Meuse et Semoy.

 

VENEZ NOMBREUX NOUS REJOINDRE LE VENDREDI 23 ET SAMEDI 24 OCTOBRE


Commenter cet article

olivier 23/10/2009 21:39


manpower n°1 de l'abus de pouvoir


philippe 23/10/2009 07:01


MANPOWER n°1 du travail temporaire c'est le comble?


Lenoir et Mernier-LCAB 22/10/2009 20:47



Pour
reprendre le témoignage de Ludo.


L’agence d’intérim
MAPOWER est située au 1 bis rue de l’église à Charleville-Mézières.


Il s’avère que cette agence
pratique le chantage à l’emploi envers les salariés qui réclament le paiement de la majoration des heures supplémentaires.


Si cela est vérifié, nous ne
manqueront pas de manifester bruyamment et médiatiquement notre indignation.



souscrire mutuelle 21/10/2009 10:18


j'espere quil y aura des photos


Lenoir et Mernier-LCAB 20/10/2009 08:43




Il est malheureusement bien connu que les agences d’intérim ne font pas de social, et leur motivation principale n’est pas de réduire le nombre de chômeurs, mais d’engranger un maximum de
profit.



Et en temps de crise ces négriers des temps moderne n’hésitent pas à pratiquer une nouvelle forme d’esclavagiste afin de rendre les salariés corvéables et malléables.



Mais pour leurs défenses, il faut dire que la demande de travail est plus forte que les offres d’emploi et que la pression des employeurs sur les agences d’intérim est au maximum, pour obtenir
les prix les plus bas.



Cela ne doit pas empêcher les négriers de se comporter honnêtement envers les salariés en les traitant en être humain et non en marchandise.



Pour cela Ludovic nous ne pouvons que soutenir ta démarche et si tu as besoin de monter un dossier prud'hommes, nous sommes à ta disposition.



 



PS : Pour
Robert. Quand tu vas au restaurant on ne te demande pas d’embrasser tous les clients



robert 20/10/2009 01:04


pour kevin:pas fait expres!! tu a vu il es 1heure


robert 20/10/2009 01:01


desolé claude je viens pas car je vais me prendre la tete avec et je ne veut pas faire d'histoire
bonjour a tous(presque)


ludovic 19/10/2009 21:38



Bonjours a tous je fais passer un petit message a qui ça interesse. un poste et a pourvoir a la SEFAC equipement (le mien) .Un poste d usineur si on peut dire .le travail consiste
a debiter l acier sur scie automatique ainsi que sur une scie manuelle, et de travailler sur une fraiseuse,un tour,une perçeuse et inventaire du parc a fer tous les vendredi le
tout en même temps biensûr pour 8.82 e de l heure , autand dire le rêve.Le poste est a pourvoir après le 26.10.09 fin de mon contrat , contrat qui a été mis a terme par
Manpower alors qu il allait jusq au 30.10.09 pour avoir reclamé mes heures supplémentaires a savoir 198 heures au lieu de 151.67 heures. Le seul motif évoqué c'est qu il faut déjà etre
content d avoir du travail. Mes horaires etaient les suivant 5.00 a 9.00 9.12 a 12.00 et 12.36a15.14 Ayant une vive reaction de la part de la directrice d agence ,de m avoir mis a la porte et d
arreté mon contrat sans cause réel apparante sauf de l avoir menaçé d aller a l inspection du travail.Donc pour enfoncer le clou cette apres midi je lui ai téléphoné et je lui ai
dit que j allais penser a réclamer peut etre aussi mes heures de nuits de 5.00 a 6.00 du mat .La reaction fut sans appel elle a racroché en me disant qu elle se souviendrait de moi. cela dit
si ça interesse quelqu un je serais a la permanence jeudi 22.10.09 pour + de précisions merci