LENOIR ET MERNIER - LCAB

Evénement

9 Février 2010, 16:49pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Dans le journal l’Humanité du 10 février, un grand article de Thomas Lemahieu sur l’entreprise HERMES de Bogny sur Meuse.

Pour la première fois les petites mains de la maroquinerie brisent le tabou du silence.

Cliquer ici :  link

Commenter cet article

salariée d'hermes 17/04/2011 08:32



a savoir sandrine que la premiere des competences de 80% du personelles de la maroquinerie des ardennes sont le mouchardage et la suçerie,pour te plaindre a la direction tu le dit a un ou une
collegue,et voila l'info et remonter a la direction comme une trainée de poudre,d'ou le choix des formatrice qui ont comme premiere objectif d'eliminer toutes personnes pouvant nuir a
l'entreprise non pas par ces qualité manuel,mais par ces qualité verbal,je suis sure et content de faire parti des 20% autres du personelles


 en te souhaitant bonne chance pour l'avenir 



sandrine 17/04/2011 01:11



je viens de passer 6 mois en formations chez Hermes pour me faire jeter alors que j'ai toujours travaillé comme il faut, mes sacs ne sont jamais revenus pour un defaut par contre je ne plaisait
pas à mes formatrices, escusez moi je ne suis pas une suçeuse!! et le n'avais pas le comportement adequat de l'entreprise, eh oui je ne suis pas docile donc ça ne plait pas!!! C'est une
entreprise ou on ne sent pas à l'aise, surveillé, mouchardé, très peu pour moi!! Le jour ou j'ai été lourdée j'ai ressenti un bien être parce que je ne me voyais aller jusqu'à la retraite la
dedans, j'en serai sortie avec une grosse dépression!!!



anonyme 21/02/2010 13:34


hermes gros profits et langues de putes


Claude 21/02/2010 08:40



Je pense que cette ouvrière de la maroquinerie a mal lue l'article paru dans le journal l'Humanité.
Personne et encore moins les ouvrières qui ont témoignées ne veulent se faire passer pour des martyrs. Hermes est une étoile qui brille dans le ciel Ardennais, cette usine permet la création et
le maintien de nombreux emplois, des conditions de travail acceptables et un plaisir individuel de réaliser une oeuvre de qualité.
Ceci dit, il ne faut pas pour autant ignorer le fait que le niveau des salaires est assez faible comparé à des entreprises ardennaises de même importance. Et aussi que la liberté
d'expression, d'organisation et de revendication fait défaut a cette société.
Je comprends que les remarques de la hiérarchies d'Hermés, suite a cet article, a suscité des peurs chez certains salariés maléables et craintifs. Mais rassurez-vous, ce n'est qu'ensemble et
bien organisé que vous pourrez faire prospérer l'activité économique de cette entreprise, et ceci dans un climat de solidarité, avec une juste répartition des richesses produites par tous.
De plus les avantages obtenus chez Hermés, comme ailleurs, ne sont jamais des cadeaux des employeurs, mais l'aboutissement du travail de ceux qui disent vouloir vous représenter.



Linsay 20/02/2010 19:39


Bonjour.
J'ai publié ce très bon article sur les employés d'Hermès sur notre site : rougemidi.fr.
Suite à cet article un commentaire sentant le patronat à plein nez que je vous joins et auquel je n'ai pas répondu est apparu.

commentaire :

Messages de forum :



Hermès profits et bouches cousues


mercredi 17 février 2010



En tant qu’ouvrière de la maroquinerie des ardennes je tiens à réagir à cet article.J’ai vraiment été horrifié en lisant tout ce qui à été raconté.Il ne faut surtout pas mettre toute les
ouvriers derrière les commentaires qui on été fait,nous sommes beaucoups à ne pas nous plaindre de notre place et surtout à ne pas suivre les revendications de cette ouvrière qui dit vouloir
nous représenter alors qu’elle fait paraitre un article comme celui-là derrière notre dos.Il faut arréter de nous faire passer pour des martyres. Je pense que beaucoups de gens aimeraient
avoir une place comme la notre.Nous ne sommes pas malheureux ,il faut arréter.Et surtout que cette personne qui a fait paraitre cet article regarde un peu autour d’elle et réfléchisse un peu
avant de venir se plaindre.merci

Je me permets donc de bien vouloir me mettre en contact avec une personne ou plusieurs travaillant chez Hermès, afin d'ajouter des Commentaires véridiques sur cette boite.
Je vous en remercie et respecterai l'anonymat de ces personnes si celles-ci le souhaite.PS: vous pouvez également joindre vos commentaires directement sur notre site, la vérité est toujours
bonne à savoir
Je vous en remercie
Linsay




Salariée hermés 13/02/2010 15:13


je travaille chez hermes, je trouve cet article du journal l'humanité formidable. Merci et également bravo a votre association qui par ce blog, permet de connaitre la face cachée d'hermes et
protégée par nos élus locaux . Hermes c'est le luxe, mais aussi des salaires pas très élevés et surtout un climat de suspission ou chacun se surveille et le mouchardage n'est pas rare. Ceci
dans un climat entretenu par la direction, afin d'obtenir un personnel docile.Heureusement que le courage de certain délégués sont la pour nous défendre. 


kevin neveu 12/02/2010 22:59


sa y est jai internet dans mon chez moi


marguerite 12/02/2010 07:37


Vous croyez que la situation des ouvriers de la raffinerie de Dunkerque n'est pas connue de tous ,avec ses 8 milliards d'euros de bénéfice Total veut fermer le site ,et qui les empêcherait ?
Quant aux façons plus que douteuses de recruter le personnel chez Hermés ,il y a belle lurette que tout le monde est au courant ,il suffisait de payer des stylos ou un bon repas à l'auberge du Mont
Holympe à la formatrice pour avoir droit à au moins 3 mois d'essai et plus si affinité! Par contre ce que je ne comprendrai jamais ,c'est qu'il y a des personnes qui sont tombées dans le panneau
.Sont-elles toujours chez Hermés ? J'ai moi même téléphoné à cette .....formatrice ,elle m'a répondu que des filles n'avaient pas jouer le jeux !! Mais c'est tellement bien d'avoir la une des
journaux ,mais là ou ça me fait bondir c'est qu'il y a très peu de gens qui comprennent qu'il n'y avait pas les embauches écrites noir sur blanc sur le journal :Pourtant c'est écrit dans
l'Ardennais !!!!!!!!!! Qu'est ce qu'elles ont fait de mal qu'on ne les a pas prises?Parce que c'est la faute des filles aux yeux de pas mal de monde ,voilà pourquoi ,même si la situation est
connue de tous ,rien n'y fera .Toujours sans rancune


Claude 12/02/2010 06:19



Merci Jessy, un très beau témoignage qui viens conforter celui du journaliste
de l’Huma.


N’hésitez pas comme Jessy a faire part de votre témoignage. Le but n’est pas de faire du tort à cette
entreprise qui emploi 250 salariés, mais simplement de souffler un petit air de liberté derrière ce mur du silence.


HERMES cette “usine“ de luxe qui augmente régulièrement ses profits, doit ouvrir la porte du dialogue social
et assurer une meilleure répartition des richesses envers ses salariés.


Il serait bon aussi de revoir le système de formation, car ce que dit Jessy est quand même troublant.


 



Réjane 11/02/2010 20:30


Très bel article ! Je peux comprendre le silence des salariés , le travail est si rare!!!

Mais la situation de cette entreprise de luxe doit être connue , des élus , de la population...


jessy 11/02/2010 16:59



Les pratiques d'Hermes, une journée de test noté par des formatrices qui savent se courber mieu que les autres, si vous avez des problèmes personnelles avec une soyez sûr que votre
candidature ne sera pas retenu mais si le même jour une ancienne collègue de travail se présente en même temps que vous la pauvre subit le même sort que vous (le pire est de s'en venter
dans le village sans parler du language insultant). Si vous avez la chance d'être retenu 3 mois de formation payé par Hermes une misère et une compensation d'assédic si bien sûr vous en avez le
droit, au bout des trois mois sur 16 personnes on n'en retiendra que trois ou quatre et on recommence.On vous forme pendant 3 mois pour vous mettre dehors. A savoir que chaque
personnes aura fabriqué plusieurs sacs qui seront ou pas retouchés par une employée, un beau bénéfice pour Hermes.Une jeune fille avec le CAP maroquinerie en poche passé au lycée Armand
Malaise un peu timide le jour de l'entretien individuel en face du directeur de l'entreprise n'aura même pas la chance pour une embauche. Une entreprise de luxe qui profite bien du
système   



van bervesseles 11/02/2010 14:04


le site internet du journal est ouvert tous les jours ,évidemment avec les articles de la veille: vous trouverez donc l'article sur Bogny en faisant :  www.l'humanite.fr


Yannick Langrenez 11/02/2010 11:00


Bel article de Thomas


Catherine Brissart 11/02/2010 08:18


Voici le lien de l'article de l'Humanité :
http://www.humanite.fr/2010-02-10_Politique-_-Social-Economie_Hermes-profits-et-bouches-cousues
Bonne lecture et bonne journée

Catherine


Claude 10/02/2010 20:40


Les filles vous n'avez que deux jours pour écrire a Jacky


jacky 10/02/2010 20:15



Réponse à l'anonyme je viens d'ouvrir une adresse électronique provisoire que je fermerai dans deux jours si vous voulez me contacter voici l'adresse Personnel08@hotmail.fr



christ 10/02/2010 20:04


claude il arrivera a la presse demain  ils ne l on pas recu


Claude 10/02/2010 18:44




Oups, j'ai pas réussi a me proccurer le journal l'Humanité. Si quelqu'un peu me le donner, je lui rembourse le prix.
Merci d'avance.


 



anonyme 10/02/2010 17:28


Désolé pour anonyme mais je ne peu me permettre de mettre mon nom sur votre site, je vous remercie de votre compréhension.
Merci


Claude 10/02/2010 15:10


C'est vrai Margueritte, l'huma n'est pas dans tous les Kiosques.
Pour l'anonyme je transmettrai à Jacky, mais je ne suis pas sûr qu'il donne son adresse à un anonyme. Le mieux c'est d'intervenir sur ce blog.
Mais je transmet quand même.