LENOIR ET MERNIER - LCAB

Forge France: Patrons voyous

24 Novembre 2012, 20:56pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Plus de 200 manifestants à Nouzonville pour soutenir les salariés de Forge France menacés de licenciement et de fermeture d'entreprise.

Cette usine de 50 salariés, spécialisée dans les produits forgés pour le levage et l'arrimage, possède deux sites, l'un à Nouzonville et l'autre à Joigny-sur-Meuse.

Rachetée en 2008 par le groupe financier britannique Melrose, celui-ci envisage de licencier 25 salariés afin de rentabiliser son capital. Cette entreprise dont le bénéfice par action a augmenté de 20% est viable avec un bon carnet de commandes. Les actionnaires ont simplement décidé, après avoir pressé le citron, de transférer la production sur un autre site.

Encore une histoire de patrons voyous !

Il est normal que les élus manifestent et défilent avec les salariés, mais cela ne changera rien tant que nous donnerons des millions, des milliards pour plaire à ces seigneurs: Zone franche, exonération fiscale, crédit d'impôt, baisse des charges sociales... Tout cela sans aucune contrepartie en matière de création ou maintiens de l'emploi, sans aucune obligation de rembourser l'argent donné en cas de liquidation malhonnête ou licenciement boursier.

Alors oui nous sommes solidaires de nos camarades de Forge France, oui nous approuvons leurs revendications d'obtenir une juste indemnisation. De toute façon que peuvent-ils demander d'autres, sachant que les porte du travail s'ouvrent moins facilement que les portes de l'injustice.

2012-2851.JPG2012-2852.JPG

Commenter cet article

Fournié 12/12/2012 22:22


Cela na rien à voir, avec l'article, mais c'est pour vous informer qu'il ne faut peut être pas toujours perdre espoir!


J'ai vécu dans les Ardennes l'une des plus belle région de France, je réside depuis longtemps dans l'Aude, mais je vous suis et partage vos engoisses;


Courage nous sommes avec vous.



http://www.ladepeche.fr/article/2012/12/11/1511618-carcassonne-la-justice-rejette-le-plan-social-chez-pilpa.html