LENOIR ET MERNIER - LCAB

JAPON : Menace nucléaire

16 Mars 2011, 07:56am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Ce qui se passe au Japon ne peut laisser personne indifférent. Le drame de centaines de milliers de familles victime du séisme entraînant la mort, mais aussi la pollution causée par la destruction d'installations industrielles polluantes.

Catastrophe nucléaire qui se précise de jour en jour : Incendie des centrales nucléaires, fissures dans les réacteurs. Les nuages radioactifs peuvent toucher le monde entier dont la France (comme le nuage de Tchernobyl).

Les pays commencent à réaliser le danger des centrales nucléaire, malheureusement les profits financiers du nucléaire, sauront reprendre le dessus et faire passer aux oubliettes toutes les bonnes intentions affichées.

Solidaire avec le peuple Japonais, nous partageons cette profonde tristesse et cette grande inquiétude.

 

explosion-centrale-nucleaire-fukushima-10420588qsuib_1713--.jpg

 

Commenter cet article

seb 20/03/2011 21:22



Le soucis n'est pas de savoir démanteler ou pas (pour l'heure c'est impossible techniquement, aucune centrale en France n'a pu être démantelée -les coeurs sont bien trop dangereux-), mais d'en
sortir. Car de toute façon, de grès ou de force, le combustible uranium (cette pseudo indépendance énergétique, disons ingérance Nigérienne) vient de la Terre, donc comme le pétrole, il faudra
bientôt penser à autre chose (à une gestion responsable des déchets, peut-être ?)...


Mais à quoi penseront ceux qui devront prévenir les agglomérations conernées lorsque le pire le sera ? Ils se sentiront bien seuls ce jour là.


Pour rappel, en Suède en 2006, sans tsunami ni tempête de 99 ni tremblement de terre, ils sont passés à 7 minutes de l'accident majeur avec une centrale en perte de contrôle (plus d'alimentation
électrique, un de secours HS, le second à tenu jusqu'à sa limite).


Y'en a marre de jouer à la loterie avec cette énergie !



Fabrice 19/03/2011 10:34



Si Sabrina une centrale nucléaire on peux la démenteler et envisager d'autres solutions aternatives. En 10, 15 ans c'est possible.



sabrina 19/03/2011 10:10



Un grand soutien pour ce pays dont j'ai beaucoup de respect. Un pays qui sait garder ses valeurs anciennes tout en ce projetant dans l'avenir.


Je suis triste pour cette catastrophe nucléaire, qui pourrait arrivé dans n'importe quel autre pays... Malheureusement je pense pas qu'on trouve dans une avenir proche une solution pour suprimer
ce nucléaire.



Claude 18/03/2011 11:06



Merci Seb, très interessant.


A voir aussi un article sur le blog de Michèle Leflon sur la métallurgie à Hautes-Rivères.


http://michele.leflon.over-blog.com/article-hautes-rivieres-ville-de-tous-les-contrastes-69570633.html



seb 18/03/2011 10:34



La criirad publie quelques chiffres comparatifs :

CONTAMINATION DE L’AIR : 
comparaison avec la situation de la France au moment de Tchernobyl :

Les chiffres qui suivent sont des chiffres officiels relatifs à la contamination de l’air dans le sud-est de la
France, une des régions les plus touchées par les retombées radioactives consécutives à l’explosion du
réacteur n°4 de Tchernobyl (région aussi polluée que des régions proches de Tchernobyl ndlr).
Les activités sont des valeurs moyennes pour la période du 1er au 3 mai 1986. 

Césium 137 : de 0,3 à 0,9 Bq/m3 à comparer à la concentration moyenne sur 2 jours de 3,2 Bq/m3 à Tokyo
Iode 131 : de 0,6 et 4,2 Bq/m3 à comparer à la concentration moyenne sur 2 jours de 14,9 Bq/m3 à Tokyo.


Le document en entier : http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/11-03-17-CPtokyo.pdf



Claude 17/03/2011 22:33



Super content de ta visite Ingrid, j’espère que tu vas bien aussi, et que tout se passe bien pour toi et ta
petite famille.


Pour répondre à ton interrogation, si tu étais venus plus souvent sur ce blog, tu aurais vu que la politique
n’a pas une place si importante que cela.


Je ne fais, et notre association ne fait partie d’aucun mouvement politique. La position qui a été prise
uniquement pour les cantonales, à été en fonction de la situation de l’emploi, du soutien de Michèle Leflon dans nos actions de 2008 et contre la politique du conseil général, dont je n’ai pas à
te faire un dessin concernant sa position lors de la liquidation.


De plus cela permet de continuer à faire parler de Lenoir et Mernier-LCAB et de notre combat contre P.
Jarlot.


Pour le reste, parler d’emploi, d’industrie, du Japon, des manifestants injustement condamnés, de Porcher, de
Raguet, d’Artis…Ce n’est pas faire de la politique mais simplement prouver que les anciens salariés Lenoir et Mernier-LCAB ne sont pas solidaires uniquement quand ils sont concerné, mais peuvent
aussi s’ouvrir au monde qui les entoure.


Il n’y a aucune censure sur ce blog, chacun peut exprimer son opinion, et je te remercie d’exprimer la
tienne, car les divergences et les différences sont une richesse, qu’on ne retrouve pas, justement sur les différents blogs politiques.



ingrid 17/03/2011 21:24



ca fait longtemps que je n'étais pas venu sur le blog. J'espère que vous allez tous bien. MAlheureusement je trouve que la politique est trop présente sur le blog. Il ne faut. Bonne continuation
à tout le monde.



Lenoir et Mernier-LCAB 16/03/2011 19:55



Aucune raison économique, ni liée à la reprise de l’activité, ne
justifiait une perte de salaire.


L’association des Lenoir et Mernier et Thomé-Génot dénoncent les magouilles entre l’ancienne direction Raguet et la nouvelle direction
Forgex.


Les salariés actuels et les salariés licenciés ont fait les frais de cette alliance préalable à la reprise,  au mépris du code du travail (dénoncé par l’inspection du travail).


L’ancien PDG devenu dirigeant salarié, lui a tout gagné !


Lire dans l’ardennais : Cliquer ICI.


 



marguerite 16/03/2011 11:13



On va encore tenter de faire croire que les nuages chargés de radioactivité ne passeront pas les frontières comme lors de la catastrophe de tchernobyl Ils sont disciplinés les nuages ,on leur dit de ne pas passer ,ils ne passent pas Bande de menteurs ,vous n'avez même pas le courage de vos actes ,chacun sait que nous sommes assis sur une bombe ,partout où
il y a des centrales .Mais nos chers responsables ont promis de faire le tour des centrales pour vérifier si tout est aux normes