LENOIR ET MERNIER - LCAB

Le Sénat, une maison de retraite en or !

14 Juillet 2011, 08:41am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Le Sénat,  c’est la seule maison de retraite où les pensionnaires sont payés pour aller dormir.

Le Sénat est une voie de garage pour anciens ministres, agrémentés de quelques cumulards.

Bien malin celui qui pourra dire le rôle exact du Sénat.  

Un sénateur touche une indemnité de base mensuelle de 5 514,68 euros brut, à laquelle s'ajoute une indemnité de résidence de 165,44 euros et une indemnité de fonction de 1420,03 euros, soit 7 100 euros brut au total. A cette somme s'ajoute l'IRFM (indemnité représentative de frais de mandat) d'un montant de 6 240,18 euros par mois au 1er mai 2011, destinée à «faire face aux diverses dépenses liées à l'exercice du mandat».

Et dernièrement le Sénat s'est distingué en voulant s’attribuer une prime exceptionnelle de rattrapage de 3 500 euros, juste avant de partir en vacances.

Si l’exemple du Sénat était isolé, on en sourirait, mais c’est pareil à tous les niveaux du pouvoir politique.

Ceux qui font les lois pour les autres sans se les appliquer à eux-mêmes, qui font des leçons de morale, qui montre du doigt les chômeurs ou les malades qui bricoles pour gagner trois sous de plus. Ceux-là même qui se font les champions du civisme, sont bien souvent impliqué dans des magouilles de plus centaine de milliers d’euros. Et quand ils sont découverts, la justice ferme les yeux.

jpg retraites-nardo-4-429a9

Commenter cet article

Daniel MAHY 20/07/2011 22:25



J'ai lu avec beaucoup d'attention les commentaires ci-dessus concernant les indemnités totalement injustifiées qui sont allouées avec l'argent des contribuables à des élus qui ne servent
strictement à rien.


Je suis tout à fait d'accord avec les commentaires n°2 et n°7 signés par Claude et avec le commentaire n°3 de Réjane.


Il est évident que les simples citoyens que nous sommes  sont de plus en plus persuadés que les élus (sénateurs, députés, conseillers régionaux ou généraux, etc...) sont, dans leur
grande majorité, beaucoup plus préoccupés de leur réélection que par la tenue des promesses faites pendant les campagnes électorales.


Affirmer cette constatation n'est pas faire le jeu de la droite ou de l'extrême-droite, c'est simplement rappeler aux élus qu'ils ont des comptes à rendre à tous ceux qui leur ont fait confiance.
Si un jour ils comprennent cela, le nombre des abstentionnistes aux élections cessera peut-être de progresser. En vérité, mes expériences et observations me conduisent à affirmer que je n'y crois
plus du tout.


 



julie S 18/07/2011 22:45



malheureusement et bien souvent les élus ont des liens étroits avec le pouvoir de l'argent et les grands patrons du cac40. protéger les élus au nom de la démocratie c'est pas la bonne solution.au
contraire il faut moraliser la vie poltique.



Michèle Leflon 17/07/2011 21:43



C'est vrai qu'on discute pour discuter car il n'a jamais dans mon intention, ni je pense dans celle de Jean Charles de défendre le Sénat, mais les attaques contre les élus font partie d'une
remise en cause de la démocratie pour donner plus de place aux pouvoirs de l'argent. Par exemple ils ont de moins en moins de pouvoirs dans la "gouvernance" des hôpitaux et cela facilite la tâche
de ceux qui veulent faire des coupes franches dans le personnel.


Mais, en ce qui concerne le Sénat, le PCf propose de le supprimer ou tout du moins de le transformer profondément pour qu'il soit surtout un lieu d'échange avec les collectivités tout cela à
discuter dans le cadre de l'élaboration d'une nouvelle constitution supprimant le présidentialisme, redonnant au parlement son rôle premier sur l'exécutif et élargissant les droits des citoyens
en particulier en donnant aux salariés des droits de regard sur la gestion de leur entreprise : une démocratie est tronquée si elle s'arrête à la porte des entreprises et ne s'occupe pas
d'économie !



Claude 17/07/2011 20:50



Bien sûr que le salaire des grands patrons ou de nombreux sportifs est scandaleux !!


Mais la on parle d’argent des contribuables, et payer 5500 euros un sénateur, qui cumule bien souvent avec
une pension ou d’autres indemnités de représentation, c’est encore plus scandaleux, je trouve.


Surtout pour un travail que les Français ne perçoivent pas.


Quelle est l’utilité d’un élu de 75 ou 80 ans au Sénat pour notre démocratie ?


Disons les choses clairement, le sénat a été créé pour mettre nos vieux élus dans une voie de garage.


Je ne fais pas l’amalgame avec les autres structures de représentation ni avec les élus (peu nombreux) qui
reversent leurs indemnités.


Mais fermer les yeux sur les salaires et les avantages des élus politiques, ne protège pas la démocratie. Au
contraire, !!


 



Michèle Leflon 17/07/2011 11:06



Jean Charles, tu as raison de défendre les élus, car leur mise en cause systématique fait partie de la remise en cause de la Démocratie : on prépare la société pour moins d'élus et moins de
démocratie.


Et en plus, c'est désagréable que tous les élus soient systématiquement mis dans le même sac.


Evidemment, ce ne sont pas les élus qui changeront seuls le monde et le mot d'ordre dans la rue et dans les urnes est juste. Sans la rue, rien n'est possible.


Mais tu oublie de dire qu'il y a derrière les indemnités des élus un réel problème et que c'est bien pour cela que le PCF a décidé de longue date que les élus communistes reversaient leurs
indemnités au parti, les sénateurs comme les autres !



van bervesseles 16/07/2011 10:35



Chers amis , je n'oppose pas -loin de là, les luttes sociales aux luttes politiques : elles sont indissociables ...."Unité dans la rue, unité dans les urnes" , c'est la seule façon d'imposer des
lois favorables au monde du travail ( voir 1936 ,1968, 1981) ...d'ailleurs sans perspectives politiques , les luttes sociales ne mènent pas à grand chose !!


5500 euros , c'est effectivement un gros salaire pour les Ardennes ( sauf pour les professions libérales qui les gagnent largement) , mais à Paris , c'est un salaire courant de cadre sup !! je
persiste et je signe : à côté des millions gagnés par les patrons du CAC40 , ou encore des salaires mirobolants des footballeurs par exemple, les revenus des sénateurs représentent peu de chose !


Ne nous trompons de cible !!!


Cordialement et joyeuses fêtes du 14 juillet ,symboles des prises de Bastille !



robert 15/07/2011 23:27



claude y a t'il du monde pour demain


bonne fin de soiree


 



Réjane 14/07/2011 20:57



La democratie à un cout certes mais un coût excorbitant à mes yeux


 


Une telle somme c'est injustifiée et puis à propos des élus , il faudrait prévoir des plafonds pour les indemnités et les contrôler sérieusement , ils sont vraiment dans un autre monde
...............


 


A propos des sénateurs il faudrait aussi une limite d'âge car c'est certain ils sont tellement mal rétribués qu'ils ne souhaitent pas s'arrêter , j'ai appris dernièrement ( a verifier ) qu'a 65
ans plus aucun mandat n'est possible à la CAF


 


 



Claude 14/07/2011 20:42



Cher Jean-Charles, si les ouvriers avaient suivi en 1936, comme en 1968 les élus politiques ou les
représentants syndicaux, on attendrait encore les résultats d’une politique trop timide face, justement, aux grands patrons du CAC 40.


La seule politique efficace est celle de la rue, de l’action quotidienne dans les entreprises et les
associations.


Le vote des ouvriers n’appartient à personne et tout attendre des urnes est utopiste.


« Tous pourris » bien sûr que non, mais la conscience sociale n’est pas l’apanage ni de la gauche
ni de la droite, mais simplement de la façon dont chacun conçois la place de l’humain dans la société.


 


Et franchement, 5 500 euros pour des sénateurs qui pour la plupart dépassent largement les 62 ans, c’est
se moquer des milliers de manifestants qui ont défilé contre la réforme des retraites.


 



van bervesseles 14/07/2011 18:27



Bonjour, la démocratie a un coût et cela ne me choque pas : le salaire des sénateurs et des députés me semble normal pour exercer en toute indépendance leur mission républicaine ( les indemnités
de frais de mandat servent à payer leurs attachés parlementaires) ....CE SONT LES SALAIRES DES GRANDS PATRONS DU CAC40 ( qui se chiffrent à des millions d'euros) QUI DOIVENT ETRE DENONCES !
stigmatiser les élus de la République , c'est  faire le jeu de la droite et de l'extrême droite en alimentant la fausse idée du "tous pourris" et de l'abstention ....pendant ce
temps-là, les patrons se frottent les mains puisque les ouvriers ne vont plus voter et ils imposent des lois à leur service exclusif !!  jcvb