LENOIR ET MERNIER - LCAB

Les élus graissent-ils la patte aux patrons ?

22 Mars 2013, 15:56pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Une note confidentielle destinée au président de la région Champagne-Ardenne a été dévoilée.

Cette note révèle le montant des aides économiques versées à perte au profit des patrons ardennais, sous forme d'exonérations fiscales et avances remboursables, non remboursées.

Autre exemple dévoilé dans la note confidentielle, la mise en redressement de DRUMEL a Bogny sur Meuse, risque de coûter aux contribuables 230 000 euros. Cette société qui vient de licencier 11 salariés, sans garantir l'avenir de l'entreprise.

Ou bien encore  ASCOTT'S (qui a repris Lenoir et Mernier) qui a coûté 98 500 euros aux contribuables.

Les avances remboursables "non remboursées" s'élèvent à 900 000 € en 2010, 1.8 million en 2011 et 2.4 millions en 2012.

Et encore nous ne parlons que du conseil régional, car si on ajoute les aides du conseil général on arriverait sans doute à des sommes vertigineuses. Comme l'exemple flagrant de Philippe JARLOT, qui n'a toujours pas remboursé le prêt du conseil général. Et ceci malgré sa condamnation.

Le 1er février dernier à Monthermé, lors de la réunion des associations ouvrières avec les élus, nous avons proposé de conditionner les aides publiques aux maintiens et aux créations d'emplois, avec un véritable contrôle par les élus politiques et les organisations syndicales.

Nous attendons toujours la réponse des élus.

2192583-3056753.jpg       Logo_conseil_general_ardennes-copie-1.jpg

Commenter cet article

Claude 25/03/2013 20:38


Moi aussi je l'ai fait fait, dans le précédent article et même aujourd'hui devant les conseillers généraux


Mais j'aime bien ton franc-parler, Yannick, ne change pas !

yannick langrenez 25/03/2013 19:55


Normal ===> se trouvait dans cette salle, quelques complices de ceux que tu dénoncais...


On y voyait même ceux qui ont amené, contre soutiens électifs, le triste personnage à qui l'on doit ce travail dissimulé qui est au centre du problème pour les anciens ardennes forges. Le plus
genant c'est quand les victimes n'y voient (ou ne veulent y voir) que du feu.


On a donc là des élus qui dénoncent les AGS, mais à qui l'on doit, in fine, cette situation. Oseraient-ils dire publiquement que Mr Queval a détourné un système à son avantage et donc s'est rendu
coupable de travail dissimulé ??? Moi je l'ai fait, je l'ai écrit dans un témoignage utilisé devant la justice par l'avocat des ardennes forges.


Des paroles, aux actes...

Claude 25/03/2013 19:24


Bon j'ai été un peu censuré dans mon intervention contre les patrons voyous, mais c'est pas grave.

Lenoir et Mernier-LCAB 25/03/2013 14:56


Ce matin avec les salariés d'Ardennes Forge, nous avons fait une intervention lors de la réunion du conseil général.


A voir ce soir dans FR3 Champagne-Ardennes ou demain midi.

Claude 25/03/2013 07:45


Sujet d'actualité : Je suis en colére contre ceux que l'on voit jamais dans les manifs pour l'emploi et les salaires et qui vont manifester
contre le mariage pour tous, alors que beaucoup d'entres eux font des mariages pour rien.


Un peu de mal aussi a comprendre les cathos qui manifestent, car Jésus avait deux pères et une mère porteuse.

Claude 24/03/2013 16:22


Bien sûr que nous ne mettons pas tous les élus dans le même sac. Mais seulement ceux, trop nombreux, qui n'ont pas la même démarche que Michèle Leflon, d'aller consulter les salariés et leurs
représentants avant de donner ou refuser une aide.


Nous en avons eu la triste expérience avec Lenoir et Mernier-LCAB, lors du prêt à P. Jarlot et lors de la liquidation.

Michèle Leflon 24/03/2013 14:40


Lundi, je suis malheureusement à Chalons et difficile de ne pas y aller : je présente en réunion d'exécutif du conseil régional un dossier sur la formation des demandeurs d'emploi.


Il faut effectivement faire monter la pression par rapport aux AGS. Je fais passer le message.


Sinon, sur le fond de l'article, il y a déjà eu des commentaires relevant qu'on ne pouvait pas mettre tous les élus dans le même sac. Je n'en rajouterai pas.


Il nous faut effectivement des lois progressistes : c'est à quoi s'emploient les parlementaires du Front de Gauche


Il nous faut aussi travailler à faire "place au peuple". Car de fait nous votons des aides aux entreprises sans avoir forcément tous les éléments. Mais cela veut aussi dire qu'au lieu de faire
passer le message que tous les élus sont pourris il serait plus intéressant de faire passer le message que quand sa boutique sollicite une aide du conseil régional il est nécessaire d'aller dire
aux élus ce que l'on en pense !


Quand j'ai des contacts, je demande toujours aux salariés ce qu'ils en pensent, ... ce qui m'a valu de voter des aides dans quelques cas où, seule, je ne l'aurais pas fait. Car c'est toujours
plus simple de refaire l'histoire après mais on ne peut pas reprocher aux salariés de vouloir conserver leurs emplois !


Et il y a des refus de votes que je ne regrette pas ! Même si c'est symbolique et que cela ne fait pas avancer les choses, car la droite vote toujours avec le PS ce genre d'aide.


Comme Vistéon ! En l'occurrence la mise en garde du vote des conseillers régionaux communistes a du servir à quelque chose, car quelques mois plus tard JP Bachy annonçait que cette aide ne serait
pas versée !

Lenoir et Mernier-LCAB 23/03/2013 10:18


Lors de la réunion publique du CONSEIL GENERAL

Lenoir et Mernier-LCAB 22/03/2013 22:27



Dans la continuité de la réunion avec les AGS du 20 mars, les salariés d'Ardennes Forge organisent une mobilisation lors de la
réunion publique, lundi 25 mars à 10H00.



Tous les soutiens seront les bienvenues.

Claude 22/03/2013 21:57


Merci Sylvain, ce sera donc avec plaisir, que nous prendrons en compte les propositions écrites des élus communistes, sur l'ensemble de nos 11 propositions.

Dalla Rosa 22/03/2013 21:27


La réponse, positive, des élus communistes a été exposée à l'occasion de la réunion du 1 er février. Si nous devons la confirmer nous le ferons sans problème.


                        Cordialement


                                                 
Sylvain DALLA ROSA

jcvb 22/03/2013 19:12


Salut Claude , je vois que tu as des bonnes sources d'information ! effectivement , il faut que les travailleurs puissent contrôler non seulement l'utilisation des aides publiques , mais aussi
leur utilité pour créer des emplois !


C'est le combat que mènent les députés du Front de Gauche depuis des mois , pour une loi contre les licenciements boursiers et pour l'extension des droits de regard des CE sur la gestion de leur
entreprise ! ON EN PEUT PAS METTRE TOUS LES ELUS DANS LE MEME PANIER  !!! qu'attendent par exemple le PS et la droite pour soutenir cette proposition de bon sens ???????


http://jean-charlesvanbervesseles.elunet.fr/

patrick 22/03/2013 16:09


je croyais qu avec jarlot il avais compris mais ils ont pas retenue la leçon