LENOIR ET MERNIER - LCAB

MOBILISATION le 27 et 28 janvier

25 Janvier 2011, 16:34pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Manifestants inculpés.

Jeudi 27 janvier à partir de 13H00 aura lieu un grand rassemblement devant le tribunal de grande instance de Charleville-Mézières.

Les unions départementales CFDT, CGT, FO et FSU appellent à un rassemblement silencieux sans prise de parole.

Le comité de défense des manifestants inculpés appelle à un rassemblement bruyant avec prise de parole afin de faire entendre la colère des Ardennais et Ardennaises face à ce procès injuste qui n’a d'autres buts que de faire taire les revendications sociales des travailleurs.

Notre association s’inscrit pleinement dans l’appel du comité de défense.

Revoir le reportage de FR3 Champagne-Ardennes de mercredi midi.  Cliquer ICI (sélectionner 12/13 du 26 janvier et avancer le curseur a 8.40).

PORCHER

Vendredi 28 janvier à 15H00 rassemblement place de la république pour condamner cette politique de casse industrielle et exiger de véritables mesures de réindustrialisation dans les vallées de Meuse et Semoy.

  

28-octobr-a-decembre-2010-1768.JPG


Ce que vous n’avez pas lu dans le journal l’ardennais

 La véritable déclaration des organisations syndicales ardennaises

 

Conférence de presse.

Les unions départementales FO, CGT, CFDT, FSU, Solidaires, CFTC, UNSA, CGC réaffirment leur indignation et désapprouvent le procédé disproportionné mis en place pour amener huit manifestants devant la justice suite aux dégradations subies par la permanence départementale UMP lors de la manifestation contre la réforme des retraites le 28 octobre 2010. Personne autre que les services de police n’ayant vu les images servant de pièces à conviction, il nous apparait difficile de donner totalement crédit aux accusations portées . Les responsables syndicaux pensent même, que ce fameux jour, les militants ont fait leur maximum afin de tenter d’éviter ou de contenir tout débordement face à ce qui pouvait apparaitre comme une provocation, à savoir : la permanence d’ un parti politique gardé comme un coffre fort par des policiers casqués, armés ayant lâché dans un geste incontrôlé des gaz lacrymogènes sur le cortège composé de femmes et d’enfants entre autre. Nous soulignons que, le but de cette conférence de presse n’est pas de jeter l’opprobre sur la police ou l’application de la justice . Nous dénonçons simplement une procédure qui pourrait être assimilée à une volonté de criminaliser l’action syndicale.Nous considérons que pour un parti politique qui se targue d’être rassembleur et populaire la priorité devrait être le respect de la justice bien entendu mais aussi l’écoute et la prise en compte des attentes et des revendications de celles et ceux qui créent des richesses de ce pays, notre pays, les salariés. C’est pour ces raisons mais aussi pour démontrer qu’elles ne se désintéressent pas du sort réservé aux inculpés de cette regrettable affaire que les unions départementales FO, CGT, CFDT, FSU, Solidaires, CFTC, UNSA et CGC appellent à un rassemblement digne et silencieux à 14 heures devant le TGI, le jour du procès

Commenter cet article

Claude 27/01/2011 07:28



Tout à fait, je ne me dissocie pas non plus, de l'appel des uns ou des autres, avec chacun sa spécificité. Mais je refuse d'être victime des exagérations d'un journaliste people.



Réjane 27/01/2011 06:23



Bonjour,


 


Oui le principal c'est de venir nombreux , moi je ne viens pas à l'appel de qui que ce soit , je viens comme citoyenne et par
solidarité


 


Mais merci à tous d'avoir fait circuler les informations , c'était important


 


à 13 h devant le tribunal


 


Réjane



Syndicat CGT du Conseil Général 26/01/2011 20:45



Le principal est de venir les soutenir ...


Merci de l'implication de chacun



Claude 26/01/2011 17:25



Au Journal
L'ardennais


 


DEMENTI


 


 Dans l’article de l’Ardennais du 26 janvier concernant le
soutien aux huit manifestants mis en examen, je tiens à apporter les précisions suivantes.


Je n’ai jamais été à l’initiative de la création du comité de soutien aux inculpés, je suis
simplement le responsable des correspondances et de l’envoi des communiqués établis par le comité de soutien.


Notre association Lenoir et Mernier-LCAB s’inscrit totalement dans ce comité et c’est en tant que président et avec l’accord et la participation de l’association que je
m’y suis engagé, ainsi que plusieurs autres associations, organisations politiques ou syndicales et des citoyens de toutes opinions.


Il n'y a donc aucune divergence de fond entre le comité et les unions départementales syndicales,
mais simplement une différence mineure sur les formes d'actions a mener.


Il n’a jamais été dans les intentions du comité de défense de s’opposer aux unions
départementales, bien au contraire, l’invitation à rejoindre le comité est toujours ouverte.


En tant que militant syndical et associatif, je refuse de faire l’amalgame entre mes deux
fonctions complémentaires mais différentes.


 


Claude CHOQUET


Association des anciens salariés Lenoir et Mernier-LCAB



olivier 26/01/2011 06:30



jour j moins 17 semaines (vivement)