LENOIR ET MERNIER - LCAB

Notre association se bat aussi pour l’emploi

23 Novembre 2009, 07:18am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Article du journal l’ardennais du 21 novembre 2009


« Drakkar bleu », priorité du collectif « Meuse et Semoy »

Le projet d'Ikea de construire une unité de panneaux de bois dans l'Est de la France mobilisera-t-il élus et acteurs économiques du département ?

A la lecture d'une information parue, récemment, dans nos colonnes concernant l'implantation d'une usine de fabrication de panneaux de bois dans la foulée de l'arrivée d'Ikea à Reims, le collectif pour l'emploi et le développement industriel des Vallées de Meuse et Semoy a aussitôt rebondi sur le sujet en estimant que notre département possède tous les atouts pour accueillir cette unité de production.
Créé en mars 2008 à l'initiative de Joël Dujeux et Claude Choquet, ce collectif, qui rassemble des militants syndicaux et associatifs*, entend donc mobiliser toutes les synergies politiques et économiques locales, ainsi que la commissaire à la réindustrialisation, Simone Mielle, pour les inciter à tout faire, afin de faciliter la concrétisation de ce projet lourd (90 millions d'euros d'investissements, 2.000 emplois) dans la Vallée de la Meuse ou de la Semoy.
« Nos élus doivent démontrer, sur ce dossier, leur volonté d'agir ensemble et de fédérer tous les moyens et partenaires pour parvenir à attirer cet investisseur dans notre département. Car, pour notre territoire, marqué par les fermetures d'entreprises et les plans de licenciements, le seul avenir positif passe par ce type d'opération ».
Le collectif rappelle que les Ardennes sont en passe de trouver des interlocuteurs attentifs à partir du moment où elles possèdent, outre le gisement en bois de notre espace forestier, plusieurs fois mis en exergue par la préfet, un panel de dispositifs suffisamment incitatifs pour être compétitives : contrat de site, zone franche, contrat de redynamisation, agence de développement, etc.. Cela en plus du savoir faire local.
C'est pourquoi, le collectif appelle les élus locaux et les acteurs économiques à s'allier pour répondre au nom de code… « Drakkar bleu », donné au projet.
Saisir l'opportunité
« Les outils, comme le Pôle emploi, le contrat de transition professionnelle ou la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences seront alors plus efficients avec des emplois identifiés en amont », constatent les protagonistes de cette idée.
Autant de raisons qui font que les Ardennes doivent, selon eux, saisir cette rare opportunité.
D'autant que le territoire répond au profil donné récemment par le patron d'Ikea France.
« Cette future unité doit être à la fois proche des matières premières et des magasins. En cela, l'Est de la France est donc bien placé parce que nous avons des marchés en France, en Belgique, en Allemagne et en Suisse ».
Elargissant leur propos, les membres du collectif pour l'emploi et le développement industriel des Vallées de Meuse et Semoy travaillent sur d'autres pistes.
Ils proposent ainsi de réfléchir à l'harmonisation des mesures de soutien à la création d'emplois, l'établissement d'un diagnostic sur les entreprises travaillant sur le développement durable ou la création d'un pôle de compétitivité sur les produits et matériaux entrant dans le champs des économies d'énergie.
Et aussi le lancement d'une filière hydraulique (micro centrales), la préoccupation que pose la transmission d'entreprises familiales, l'appui à la création de SCOP orientés vers l'industrie et la redynamisation des commissions paritaires professionnelles de l'emploi.
Nos élus et les organismes patronaux rebondiront-ils sur cette louable initiative ?

Pascal REMY

*Notre association a décidé lors de son AG de faire partie du collectif pour l’emploi et le développement industriel des vallées de Meuse et Semoy.

 


Commenter cet article

Lenoir et Mernier-LCAB 25/11/2009 23:14



Tous et toutes à Paris le 5 décembre



Manifestation le 5 décembre à  Paris contre le chômage, la précarité, les licenciements et les exclusions; mais aussi pour le maintien des droits et
des services publics....


Marches à l'initiative des quatre organisations de chômeurs : AC!, APEIS, CGT-Privés d'emploi, MNCP
Un trajet en bus est organisé au départ de Sedan-Charleville-Rethel-Reims
Prix: 15 euros par participant (remboursé pour les adhérents de l’association).



Réservations tel: 03 26 06 08 98 ou par e-mail : ac.res@wanadoo.fr







gillou 25/11/2009 16:07


ah  il y a encore un gilles salut a toi camarade sa fait toujours plaisir de voir des gens de l'extérieur qui viennes sur le blog merci a toi amitier



Claude 25/11/2009 08:14



Ok Gilles, je communique le mail a notre spécialiste de la question.
J'en profite pour informer que notre association au travers du collectif pour l'emploi et le développement industriel des vallées de Meuse et Semoy, sera représentée au états généraux de
l'industrie.
Il ne s'agira pas de cautionner la politique gouvernementale, mais de faire entendre les revendications industrielles de la base ouvrière.



caruel gilles 24/11/2009 18:02



En tant que membre de l'association des amis des moulins des ardennes, pourrais-je avoir des explications sur la filière hydraulique, dont il est question dans l'article du journal, car nous
pourrions être intéressés. Merci - gmcaruel@orange.fr



Lenoir et Mernier-LCAB 24/11/2009 15:16


Dans l'ardennais d'aujourd'hui (extrait) :
L'idée émise, samedi, dans nos colonnes par le Collectif pour l'emploi et le développement industriel des Vallées de Meuse et Semoy de mobiliser les acteurs
économiques sur l'implantation d'une usine de fabrication de panneaux de bois dans l'Est de la France par Ikea a fait mouche. 2 000 emplois sont, il est vrai, dans la balance.
Hier, au terme de l'assemblée générale de la Chambre de commerce et d'industrie, trois décideurs se sont livrés sur le sujet....

Comme quoi, les anciens salariés Lenoir et Mernier-LCAB savent faire plus que de manifester. Quand il le faut, on sait aussi s'engager sur l'avenir de nos emplois.


nicole 23/11/2009 08:00


Croisont les doigts !