LENOIR ET MERNIER - LCAB

Pour l'emploi et la justice

19 Avril 2013, 21:11pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Non, l'initiative des associations ouvrières n'aura pas été vaine !

Plusieurs pistes ont été abordées et répondent à nos propositions. Il faut maintenant finaliser chaque proposition, les mettre en coordination avec les services concernées et planifier un calendrier d'application.

Pour cela dès le 14 mai, nous rencontrons les représentants du conseil régional ainsi que les services techniques, sur la base de nos propositions.

Il en sera de même avec le conseil général avant la mi-juin.

Chacun suivant son domaine de compétence travaillera en commun et avec nos associations, afin de trouver les meilleures solutions pour lutter contre le chômage et ses conséquences.

Députés, conseillers généraux et régionaux, maires et acteurs de la vie politique de droite ou de gauche ont entendu la parole sans concessions des victimes de licenciements abusifs.

Sauront-ils y répondre, tel sera notre objectif.

Mais il faut souligner que pour la première fois en France, une interpellation directe des élus politiques par des anciens salariés victimes de patrons voyous, licenciements boursiers et délocalisations, est engagée sur la base de propositions concrètes tenant compte du vécu de la population ouvrière.

Certains vont dire qu'il ne faut pas faire confiance aux politiques, mais c'est en étant acteur de son destin que l'on avance et non en restant un spectateur sceptique et râleur.

Et comme dirait Gandhi : C'est l'action et non le fruit de l'action qui importe. Vous devez faire ce qui est juste. Il n'est peut-être pas en votre pouvoir, peut-être pas en votre temps qu'il y ait des fruits. Toutefois, cela ne signifie pas que vous deviez cesser de faire ce qui est juste. Vous ne saurez peut-être jamais ce qui résultera de votre geste, mais si vous ne faites rien, il n'en résultera rien.

titre-3.jpg


L'article du journal l'Ardennais est quelque peu réducteur sur la réunion du 19 avril.

Il y avait 11 propositions des associations ouvrières. Si uniquement la première a été développée, c'est qu'un accord sur une méthode de travail est intervenu sur l'ensemble des propositions, toutes aussi importantes les unes que les autres.

Cette mise en route contrairement à ce que dit l'article n'a pas été laborieuse face au chômage, car nous n'avons jamais eu la prétention de résoudre ce problème.

Nous voulons simplement améliorer les dispositifs existants afin de trouver plus facilement un travail, et de mieux vivre la transition entre chômage et emploi.

La loi contre les patrons voyous et l'action en direction des AGS restant également des priorités indissociables.

 

Commenter cet article

robert 23/04/2013 19:00


je te rejoint en tout point claude  !!sauf peut-etre la 1ere  reforme que tu cite ...bonne fin de journée

Claude 23/04/2013 18:04


Il faut toujours un peu de temps au Français pour accepter les grandes réformes démocratiques de notre société. L'abolition de la peine de mort, le droit de vote des femmes, l'IGV, le PACS...Et
peut-être bientôt une loi contre les patrons voyous.


Aujourd'hui avec le mariage pour tous, la France peut être fière du mot égalité, solidarité, fraternité. Et même si cela chagrine les archaïques et les Barjots frigides.


Ceci dit, j'ai de la famille et des copains qui sont contre et je les aime bien quand même.

Lenoir et Mernier-LCAB 20/04/2013 05:46


Voir le reportage de FR3 (curseur a 3.40) : http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1920_champagne_ardenne.html

Lenoir et Mernier-LCAB 19/04/2013 22:29


Absents : Tous les autres

Lenoir et Mernier-LCAB 19/04/2013 22:28


Présents : Christophe Léonard (député PS), Jean-Marie
Meunier (vice président du conseil régional PS), Eric Pilardeau (maire de Bogny sur Meuse, conseiller général canton de Monthermé,
président de la communauté de commune Meuse et Semoy PS), Alain Bernard (maire de Monthermé PS), Boris Ravignon conseiller général Charleville la houillère UMP, conseiller municipal Charleville), Pierre
Cordier (conseiller général Nouzonville, maire de Neufmanil, DVD) Claude Wallendorff (maire de Givet UMP).


Excusés : Michèle Leflon (PC) Franck TUOT (PC), Dominique Ruelle (PS) Jean-paul Bachy (DVG), Claudine Ledoux (PS), Xavier Médeau (avocat), Jean Luc Warsmann
(UMP).