LENOIR ET MERNIER - LCAB

Une A.G. extraordinaire !

24 Avril 2010, 17:29pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

 

C’est sous le signe de la solidarité que cette assemblée générale des anciens salariés Lenoir et Mernier-LCAB a eu lieu ce vendredi.

Plus que des personnalités politiques c’est en véritables amies que nous avons accueilli Michèle LEFLON (vice présidente du conseil régional) et Claudine LEDOUX (Maire de Charleville-Mézières, vice présidente du conseil régional).

Avec nous également présent, Maître MEDEAU, un avocat de terrain qui fait trembler les employeurs.

Erik PILARDEAU Maire de Bogny sur Meuse et conseiller général du canton de Monthermé avait également répondu a notre invitation.

Dans la salle une présence remarquée de l’association des anciens de Thomé-Génot, du CRO (collectif de résistance ouvrière) et du CEDI (collectif emploi développement industriel des Vallées de Meuse et Semoy).

Et bien sûr notre James CAMERON à nous, notre ami Jean-Pol BOIS qui nous a gracieusement offert un beau DVD.

Une assemblée générale trop longue a résumer sur ce blog, mais riche en émotion, en information, en amitié. Un compte rendu est disponible dans nos permanences.

Merci donc à tous et bon courage sur le chemin de la vie.

 

Photo Pa 075       Photo Pa 071

 

Commenter cet article

Michel 29/04/2010 07:01



en tout cas une belle solidarité comme on aimerais en voir tous les jours. c'est peut-être cela qui fait peur a ceux qui vous envoies les flics.



Alain 28/04/2010 08:49



Qu'elle honte, on surveille les victimes et on laisse tranquille les crapules



le marocain 26/04/2010 08:36



claude tout d abord bonjour atous et toute pour les carte de membre se sera pas possible la personne ki sent occupe et parti pendant 6 mois en stage desolee



olivier brissart 25/04/2010 21:28



il n'avait que cela a foutre



LENOIR ET MERNIER - LCAB 25/04/2010 19:33



 


Ferions-nous encore peur à la préfecture, sommes-nous considérés comme des terroristes, des anarchistes, des
voleurs...? Non, Messieurs les gendarmes, il était inutile de venir nous surveiller à notre assemblée générale, le délinquant c’est pas nous, car lui il est toujours bien tranquille dans sa
nouvelle maison au volant de sa nouvelle voiture.


 


Oui, pour ceux qui ne le savaient pas, la gendarmerie est venue, le soir même, nous demander des explications
concernant le déroulement de notre assemblée générale.


Et sûrement n’étaient-ils pas loin, afin de surveiller si on n'allait pas brûler quelques pneus.