LENOIR ET MERNIER - LCAB

Vous avez dit bizarre !

12 Juin 2011, 09:56am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

2501602-3520300--640x480-.jpgBizarre, bizarre ce procès qui reconnaît le préjudice des notables et des politiques, mais pas celui des ouvriers qui ont perdu leur emploi.

La piste de la franc-Maçonnerie, comme suggéré dans un commentaire paru sur le site du journal l’Union/L’Ardennais, serait peut-être un début d’explication ?

D’autant plus que des informations bizarres nous sont parvenues.

Bizarre, bizarre…

Une des philosophies des francs-maçons : Les Frères apportent les uns aux autres leur soutien afin de permettre à chacun d’eux d’emprunter en toute confiance le chemin de la recherche de soi-même. En échange, chacun fait profiter les autres de ses connaissances, de ses expériences et de son entendement.

A lire sur le site du journal l’Ardennais concernant la franc-maçonnerie dans les Ardennes  : http://www.lunion.presse.fr/node/492137

Ou on peut lire notamment : Que la composition sociale des loges de la franc maçonnerie dans les Ardennes comprend principalement des professions libérales mais aussi des commerçants, des enseignants, des syndicalistes, des élus locaux… En revanche, peu d'ouvriers et peu d'agriculteurs… ».

Ou encore : si un frère est au chômage, celui qui peut l'aider à retrouver du travail le fera. Alors oui, dans ce cas-là, si vous voulez, on peut parler de réseau ! Il existe même un fonds de solidarité au GOF pour aider les membres qui se trouveraient en difficulté. »

Nous n’accordons aucun crédit aux rumeurs, mais il faut bien admettre que ce jugement est pour le moins bizarre et qu’il est normal d’essayer de trouver une logique a cette injustice.

franc-macon--640x480-.jpg

Commenter cet article

Claude 13/06/2011 09:23



Il est vrai, excepté le parti communiste et le NPA (et pourtant je ne suis ni pour l’un ni pour l’autre) la
lutte contre les patrons voyous ne suscite guère de mobilisation voir d’intérêt de l’ensemble de la classe politique.


Pire encore, les syndicats sensés défendre les travailleurs n’ont pas non plus réagi à cette affaire (et
pourtant je suis un militant syndical).


De toute façon notre vie n’est pas dirigées par des partis politiques, mais par le pouvoir de l’argent
capitaliste et des classes sociales privilégiées et organisées.


Le bulletin de vote est important selon que l’on place en priorité, l’écologie, la lutte contre le
capitalisme ou les petites réformes sans chamboulement. A chacun ses choix.


Mais une chose est sûre rien ne remplacera l’action directe même si c’est pas encore demain que le monde
changera.



ex-lcab 12/06/2011 23:30



je suis un farouche deffenseur du droit de vote mais quand je vois la justice que l'on a je commence a douter serieusement a quoi cela sert-il?d'aller voter si ce n'est que pour engraisser une
justice,des institutions et meme nos elus locaux qui sont souvents (pour ne pas dire toujours) contre les ouvriers,alors non merci plus pour moi