LENOIR ET MERNIER - LCAB

Dieudonné

10 Janvier 2014, 08:00am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

DIEUDONNE : C'est un humoriste qui se sert de la scène pour faire de la propagande politique extrémiste. Dieudonné se cache derrière un humour discutable pour déverser de la haine raciale et religieuse...

Faut-il pour autant interdire ses spectacles, bien sûr que NON. Car c'est lui faire de la pub et attirer vers lui de nombreuses personnes qui ne le connaissaient à peine. La preuve les vidéos de Dieudonné ont fait des audiences records, depuis l'interdiction imposée par le p'tit flic ministre, qui se prend pour DIEU sans rien DONNER.  

 De plus, il est lamentable de constater que le gouvernement va plus vite a interdire un spectacle que d'interdire des licenciements boursiers.

Voir les commentaires

Faut-il sauver le canton de Nouzonville ?

6 Janvier 2014, 17:44pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

C'est vrai le sujet intéresse peu de monde et encore moins la majorité des habitants du canton de Nouzonville.

Pour la petite histoire, le gouvernement a décidé de regrouper certaines communes, afin de limiter le nombre de cantons et de conseillers généraux. Pour d'une part réaliser des économies et d'autres parts rééquilibrer le pourcentage d'habitants par canton.

Dans la plupart des cantons cela se passe bien, mais dans celui de Nouzonville, le petit Prince Pierre CORDIER conteste ce choix en arguant qu'il s'agit d'une manœuvre destinée à empêcher sa réélection.

Pierre CORDIER fait du bon travail "uniquement" sur son canton, il n'a pas à avoir peur des futures échéances électorales.

Et pour ceux qui défendent le canton de Nouzonville, il serait temps qu'ils expliquent pourquoi ?

- Cela va-t-il changer l'imposition?

- Cela va-t-il changer leur emploi ?

- Cela va-t-il changer leur vie actuelle ?

L'attachement à son canton, ses origines, son histoire est compréhensible, même s'il est difficile de partager cette forme d'idolâtrie qui conduit à manifester aux côté de la droite patronale.

Cette droite qui a refusée de venir à nos côté lors de la grande manifestation des anciens Lenoir et Mernier-LCAB à Bogny sur Meuse.

Mais libre à chacun de ses choix.

983813910_B971692731Z_1_20131227094246_000_G8V1N0UMF_1-0.jpg

Voir les commentaires

Chantal nous a quittés

30 Décembre 2013, 16:29pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

C'est avec tristesse que nous avons appris le décès de Chantal RENOLLET.

Les anciens salariés de LCAB se souviendrons longtemps de Chantal, sa bonne humeur et sa participation active au combat d'Affixa (ex FAV-LCAB). Combat qui a permis d'aboutir à obtenir d'importantes indemnités devant les prud'hommes.

Chantal a été emporté par une longue maladie et les personnes souhaitant lui rendre hommage, peuvent venir vendredi 3 janvier a 14h30 à l'église de Braux (Bogny sur Meuse).

 

Voir les commentaires

Bonne année 2014

26 Décembre 2013, 11:49am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Photo-105.jpg

Voir les commentaires

RAGUET: Une victoire juridique.

14 Décembre 2013, 18:45pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Quand les salariés réagissent, il devient difficile à un patron de jeter son personnel à la rue après s'être enrichis ou magouiller une reprise ou une cessation d'activité.

La cour d'appel de Reims vient de confirmer le licenciement abusif des 40 salariés de Raguet qui avaient contesté le licenciement économique suite à la liquidation de l'entreprise en 2010.

La cour d'appel a relevé une collusion frauduleuse entre le cédant et le repreneur qui s'étaient entendus préalablement à la cession, pour contraindre les salariés à accepter une baisse de salaire. La cause économique ayant été artificiellement créée pour ceux qui ont refusé cette modification du contrat de travail, imposé par le repreneur FORGEX.

Les ex-salariés ont obtenu des dommages-intérêts jusqu'à 53 000 € en fonction de l'ancienneté.

 

Non, le licenciement économique suite à une fermeture ou transfert d'entreprise n'est pas une fatalité. Lenoir et Mernier-LCAB l'a démontré en 2008 et ensuite Raguet et Ardennes Forges. L'action judiciaire grâce à la pugnacité de Maître MEDEAU est une arme redoutable pour faire valoir les droits des salariés.

A noter que comme pour Lenoir et Mernier-LCAB, les syndicats se sont désintéressés du sort des salariés licenciés, qui ont dû recourir à la création d'une association ouvrière afin d'obtenir justice.

 

2012 1883

 

Voir les commentaires

Plafonnés

11 Décembre 2013, 09:49am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Le dossier sur l'affaire des plafonnés AGS, est fixé pour les plaidoieries le vendredi 7 février 2014 à 9h00, au tribunal de grande instance de Charleville. Jour pour jour six ans après l'annonce de la liquidation de l'entreprise.

Merci de venir nombreux, surtout les personnes concernées.

Voir les commentaires

Asimbonanga

6 Décembre 2013, 08:26am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

nelson-mandela-nous-a-quittes

 

« J'ai dédié ma vie à la lutte pour le peuple africain. J'ai combattu la domination blanche et j'ai combattu la domination noire. J'ai chéri l'idéal d'une société démocratique et libre dans laquelle tous vivraient ensemble, dans l'harmonie, avec d'égales opportunités. C'est un idéal que j'espère atteindre  et pour lequel j'espère vivre. Mais, si besoin est, c'est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir. »

Nelson MANDELA

Voir les commentaires

Ils ont des bonnets rouges, vive la Bretagne...

15 Novembre 2013, 14:20pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Ils ont des bonnets rouges, vive les Bretons... Oui mais qui y'a t-il sous les bonnets ?

Au démarrage, ce sont les patrons agroalimentaires, les patrons des compagnies de transport et la FDSEA qui refusent l'écotaxe mise en place par la droite et confirmée par la gauche.    

Pour ou contre l'écotaxe, chacun son opinion... Peut-être est-ce une bonne intention, mais dont les modalités de mise en place ne sont pas très justes pour les agriculteurs ?     

Ensuite plusieurs mouvements se sont greffés et les revendications se sont élargies : Maintiens de l'emploi, identité régionale, action anti-gouvernementale...  

Jean-Marie le Pen a été un des premiers à coiffer le bonnet rouge, mais également des militants du NPA, des syndicalistes et politiques de tous bords.  

Exemple le 11 novembre, ce sont le FN et les anti mariage pour tous qui sous couvert du bonnet rouge, ont perturbé l'hommage à la mémoire des combattants de la grande guerre.  

Si la colère est légitime et doit être mobilisée pour mettre en œuvre de vraies solutions permettant de construire la France de demain, certains réseaux identitaires bretons, français et européens ne résistent pas à la tentation d’instrumentaliser la rage populaire pour servir leurs propres desseins.  

C'est pourquoi il est difficile d'approuver ou de combattre ce mouvement, tant les revendications sont différentes et défendues par des personnes aux objectifs souvent opposés.  

Donc rien a voir avec Mai 68, car il suffira que le gouvernement cède encore quelques millions d'euros aux gros industriels, sous forme de suppression de l'écotaxe ou d'exonérations diverses, pour que le mouvement s'arrête.  

Et les milliers de licenciés Bretons et autres, seront les oubliés de cette petite "révolution". 

Bonnets-rouges Armor-Lux Frizou
7500 bonnets vendus aux manifestants importés d'Écosse et fabriqués on ne sait où, alors qu'il existe une entreprise de fabrication en Bretagne. Bel exemple de patriotisme régional !

Voir les commentaires

Atout...bonheur

11 Novembre 2013, 10:26am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Ce n'était pas la foule des grands jours, néanmoins chacun des participants est reparti heureux de cette journée riche en amitié et convivialité.

2013-3709.JPG

Des parties de belote acharnées mais toujours dans la bonne humeur.

2013-3711.JPG

Buvette et petite restauration : Merci aux bénévoles

Voir les commentaires

Procès de l’UIMM : "fluidifier les relations sociales"

26 Octobre 2013, 07:48am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Le parquet du tribunal de grande instance de Paris a requis deux ans de prison avec sursis et 250 000 euros d'amende à l'encontre de l’ancien président de l’UIMM, Denis Gautier-Sauvagnac.
Des réquisitions timorées, selon les commentateurs, ont été prononcées ce 21 octobre à l'encontre de l'ancien patron de l'Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM) Denis Gautier-Sauvagnac et des autres prévenus dans le procès des "caisses noires" de la fédération professionnelle.

Comme le rapporte l'AFP, le parquet a requis deux ans de prison avec sursis et 250 000 euros d'amende à l'encontre du principal prévenu Denis Gautier-Sauvagnac. Montant pris en charge intégralement par l'UIMM.

 Dominique de Calan, délégué général adjoint de l'UIMM, encourt une peine de 8 mois de prison avec sursis, tandis que la chef comptable Dominique Renaud et l'ex-directeur administratif de la fédération patronale Bernard Adam 6 mois avec sursis.

En tant que personne morale, l'UIMM pourrait également être condamnée à une amende de 250 000 euros.
Le 14 octobre, Denis Gautier-Sauvagnac avait confirmé au tribunal qu'une partie des 17 millions d’euros qui lui valent une mise en examen pour abus de confiance ont fini dans les caisses des syndicats de la fédération de la métallurgie.

Les faits ont été dévoilés en 2008. A cette époque nous demandions que l'UIMM nous indemnise le préjudice moral. La fédération CFDT métaux ne nous a jamais soutenue dans cette démarche de rencontre avec le patronat de la métallurgie. Pire, elle a agit contre les salariés !

A cette époque il fallait fluidifier, a coup de millions, les relations sociales. De là a penser que...

 

Patronat-syndicats-gagnant-gagnant1.jpg


Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>