LENOIR ET MERNIER - LCAB

Journée Champêtre et militante

9 Juillet 2013, 08:14am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

2013-3374.JPGLe soleil était au rendez-vous de cette journée de solidarité avec les manifestants inculpés suite à la manifestation pour la défense des retraites.
Après une marche de deux heures, l'apéro était le bienvenu, et nous remercions Christophe BRAIBANT pour l'intermède musical.
Lors de cette journée se sont côtoyées différentes tendances militantes, dans un esprit convivial et amical. Michèle LEFLON et Anita BOGOVIC nous ont fait l'amitié d'une petite visite, et c'est avec plaisir que nous avons partagé un repas avec nos deux curés de combat, le BABE et Henry BRISFERT.
Une initiative a renouveler, tant l'ambiance amicale, la richesse des débats, les jeux pour enfants, les parties de rigolade ont égayé cette journée, dans un magnifique terrain.
Un grand merci à Mireille et Boris ainsi qu'à tous les organisateurs.

2013-3358.JPG  2013-3371.JPG  2013-3375.JPG 

IMGP2672.JPG

 IMGP2655.JPG  

 

Voir les commentaires

Fête champêtre et militante

29 Juin 2013, 06:53am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Fête champêtre et militante

DIMANCHE 7 JUILLET DE 10H00 A 18H00

 

Route départementale 1 entre Nouzonville et Bogny

Parcours fléché depuis Nouzonville et Monthermé 

Fête de soutien aux manifestants condamnés suite aux provocations policières lors des manifestations contre la réforme des retraites en octobre 2010 à Charleville-Mézières.

Bienvenue à tous !

Au Programme

  9h30: Accueil

  10h: Départ de la randonnée

  12h: Apéritif animé

  12h30 Repas

  14H: Animations et jeux

  16H: Débat organisé par ATTAC 08

  Jusqu'a 18h00 Intermèdes musicaux

  Buvette

Repas 10 euros (apéritif compris) enfants 5 euros

S'inscrire rapidement pour le repas au 03 24 32 08 49

(en cas d'absence, laisser un message et votre n°, on vous rappellera) - Inscription obligatoire !

Chèques à l'ordre d'attac 08 et à renvoyer à :

ATTAC 08 - 10 rue d'Étion - 08000 CHARLEVILLE-MÉZIÈRES

Nom : .............................................................................Prénom : .............................................................

Adresse : ...................................................................................................................................................

Téléphone :.................................. Mail :......................................................................................................

Nombre de repas :................... Nombre d'adultes : ................... Nombre d'enfants : ...................

 

-cid_925E394CD75D49AA92F32C6DA6C76D46-LUCIE.gif

Voir les commentaires

Il ne suffit pas d'entendre la musique, il faut la voir

22 Juin 2013, 15:33pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

21 juin c'était la fête de la musique mais également notre première rencontre avec le conseil général des Ardennes.

La partition était écrite d'avance, l'instrument vocal bien rodé, nos associations ont joué la symphonie de l'emploi.

Le conseil général avait également préparé sa musique et sortit les instruments à vent pour entamer la complainte des charges financières des collectivités.

Malgré tout, la musique était harmonieuse, même si certaines notes sonnaient fausses.

L'orchestre ainsi réuni dans une chorégraphie destinée à satisfaire le public le plus large a décidé de mettre en pause la partition, afin que le conseil général compose une œuvre, dont le public pourra ou non en apprécier la portée et évaluer la juste note.

 

dessin-CG.jpg

Voir les commentaires

Conseil régional: Réunion du 5 juin 2013

7 Juin 2013, 05:31am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Suite à nos propositions et conformément aux engagements pris, le conseil régional a confirmé un certain nombre d'initiatives.

- Espace métier : En accord avec les communes une permanence de conseil et d'orientation professionnelle sera installée dans le canton de Monthermé.  Mais en plus sera mise en place une session expérimentale de formation d'aide à la reprise du travail.

- Loi contre les patrons voyous : Le conseil régional a également pris l'engagement d'appuyer la démarche des députés en faveur de cette loi.

- Prêt de véhicule : Une étude sera effectuée afin d'étudier la possibilité d'installer une structure de prêt de véhicule dans la vallée de la Meuse.

- Aide aux transports: Une plaquette d'information sera disponible dans les associations et en Mairie. De plus les bulletins municipaux et communautaires diffuseront une information sur les aides aux transports comme "Pass'emploi"et "pass'solidaire".

- Politique d'emploi : Le conseil régional s'engage a participer à une instance de concertation en faveur de l'emploi dans la vallée de la Meuse.

- Contrôle par les élus et les organisations syndicales de l'aide accordée aux patrons: Le conseil régional, affirme que cela est mis en place au niveau de la région.

 

Nous constatons avec satisfaction que nos propositions prennent forme, qu'il reste encore a les améliorer et a répondre aux autres de nos propositions (voir sur ce blog).

C'est pourquoi nous rencontrons le 21 juin le conseil général et nous solliciterons parallèlement les députés et les élus communautaires.

A suivre !

ca-pass-solidaire-ok.jpg

Voir les commentaires

L'Intercommunalité pour les nuls

27 Mai 2013, 10:13am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

 

logo ccms1L'intercommunalité est un regroupement de communes dans une structure légale en vue de coopérer dans plusieurs domaines comme l'eau, les ordures, les transports... Les infrastructures comme les piscines, bibliothèques... Le développement économique, l'aménagement, l'urbanisme...

Dans notre secteur, l'intercommunalité s'appelle : Communauté de communes Meuse et Semoy.

Elle est composée des communes de Bogny-sur-Meuse, Monthermé, Deville, Haulmé, Hautes-Rivières, Joigny-sur-Meuse, Laifour, Thilay, Tournavaux. Soit 13264 habitants (en 2010).

Le bureau est composé des maires des neuf communes (Erik PILARDEAU en est le président). le conseil communautaire est constitué de 36 membres, le personnel administratif et technique de 20 salariés.

Le coût structurel n'est pas connu. Excepté la rémunération du président (environ 2000 €) et du vice-président (environ 800 €).

La mise en commun de grands projets destinés à favoriser l'emploi ou la vie des populations est une bonne chose.

- Encore faut-il que cela soit visible : La nouvelle zone d'activité de Braux peine à démarrer.

- Que la fiscalité ne soit pas aggravée: A Bogny sur Meuse l'endettement a progressé de 36% dans les trois dernières années, mais la pression fiscale est bien maîtrisée.

- Que la proximité ne soit pas oubliée : Absence des élus de l'intercommunalité dans la vie des citoyens, autre que leur propre commune. Exemple nos réunions du regroupement d'associations d'anciens salariés (présents dans plusieurs communes Meuse et Semoy), ne voyaient la participation que de deux maires de l'intercommunalité.

Sans a priori, en toute objectivité, les intercommunalités que ce soit celle de Meuse et Semoy où des autres structures (15 au total), auraient besoin d'une meilleure lisibilité pour les populations concernées.

426md.jpg 438md.jpg Logo_EPCI_Meuse_et_Semoy.png429md.jpg  61758722_q.jpg  428md-copie-1.jpg   

Voir les commentaires

Patrons voyous et amnistie sociale

18 Mai 2013, 08:47am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

2013-05-18_09h44_24.pngNous ne pouvons que regretter que le projet de loi d'amnistie sociale n'est pas été voté, mais renvoyé en commission à l'assemblée.

Cette loi ne visait pas à amnistier les casseurs, mais uniquement des faits mineurs, commis lors de conflits sociaux et activités syndicales.

Tout n'est pas perdu et le renvoi en commission a peut-être permis que le texte ne soit pas purement et simplement rejeté par le Parlement.  

En tout cas, nous avons apprécié l'intervention du député Christophe LÉONARD, concernant les patrons voyous et faisant référence à l'affaire Lenoir et Mernier-LCAB.

Voir la vidéo : ICI

Ou sur : Facebook

Voir les commentaires

Conseil régional : Une première réunion constructive.

14 Mai 2013, 14:11pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

 Le regroupement des associations de salariés victimes de patrons voyous, délocalisations et licenciements boursiers, a rencontré le conseil régional.

Cette réunion de travail intervient suite aux deux réunions de Monthermé avec l'ensemble des acteurs politiques.

Plusieurs de nos propositions ont reçu un accueil favorable du conseil régional.

Celui-ci va mentionner par écrit les réponses apportées aux associations, et l'ensemble sera finalisé pour le 5 juin.

Prochainement une démarche similaire sera engagée avec le conseil général, les communautés de communes et les députés du département, sur les questions relevant de leurs compétences.

 image.jpg
 
 
 

Voir les commentaires

Température

2 Mai 2013, 20:30pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

L'usine GODART à Fumay fermera en 2014, entraînant une centaine de licenciements.

Encore un coup dur pour l'industrie dans la vallée de la Meuse, qui s'enfonce inexorablement dans la vallée verte et son parc régional naturel.

Triste réalité dans un département comptant 23 434 demandeurs d'emploi (+9,1% sur un an).

Triste réalité aussi la suppression de l'amnistie sociale votée par les sénateurs, mais dont le Parlement s'apprête à rejeter le texte. Les huit inculpés ardennais risquent donc une condamnation pour avoir manifesté et riposté à la provocation policière devant le siège de l'UMP à Charleville.

Nous relevons avec intérêt les dernières interventions du député Christophe LEONARD, parus dans le journal l'Ardennais.

- Le député souhaite qu'un salarié qui a perdu son emploi du fait de la condamnation pour abus de bien social des responsables de son entreprise, « puisse porter plainte et obtenir des dédommagements, car, pour l'heure, la perte de l'emploi n'est pas juridiquement reconnue comme une conséquence de l'abus de bien social ».

Ou encore en parlant du recul du gouvernement concernant la loi d'amnistie sociale « Si elle n'est pas mise en balance avec une loi contre les patrons voyous, je ne la voterai pas ».

2013-05-02_21h57_38.png

Voir les commentaires

Un peu d'histoire pour ne pas oublier

25 Avril 2013, 15:09pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

F.A.V.-L.C.A.B.

La société L.C.A.B a été créée en 1920 par le regroupement de trois ateliers de BOGNY sur MEUSE aux activités complémentaires : Laurent COLAS et Autier BALTEAU (LCAB), possédants des ateliers de forge spécialisés dans le matériel de carrosserie hippomobile et l'usine des quatre fils Aymon, une boulonnerie située dans le quartier de LEVREZY.

En 1954, la société L.C.A.B devient F.A.V.-L.C.A.B.

Il s'agit du regroupement des Forges et Atelier de la VEZOUZE (F.A.V) situés à CROISMARE (54 près de LUNÉVILLE) et des usines métallurgiques L.C.A.B. situées à BOGNY sur MEUSE(08).

F.A.V est une société fondée en 1937 à la suite du transfert des activités des établissements CHOLLET-LEFEVBRE de LUNÉVILLE à CROISMARE; et spécialisée dans les ferrures d'armement des lignes électriques.

La prise de contrôle en 1954 de L.C.A.B. par F.A.V. va être déterminant pour l'avenir de la société.

En effet à une période où l'activité liée à la carrosserie hippomobile est en baisse pour L.C.A.B., celle-ci n'a pas su prendre le virage de l'automobile, or l'activité des armements est en plein essor: on assiste à un développement considérable du réseau électrique en France à partir des années 60.

En 2003, F.A.V.-L.C.A.B.  devenue entre-temps AFFIXA (groupe d'Arçonnerie française) intègre le groupe LENOIR et MERNIER suite à une liquidation et reprend le nom de F.A.V.-L.C.A.B.

En février 2008, l'entreprise fut liquidée à cause des agissements malhonnêtes d'un patron voyou, entraînant dans sa chute plusieurs filiales dont la société JAYOT de GESPUNSART

Dès mars 2008, d'anciens salariés des deux sociétés, à l'initiative des délégués LENOIR et MERNIER, décident de créer une SCOP (Société de Coopérative Ouvrière de Production).

26 anciens salariés devenus actionnaires de leur outil de travail redémarrent les activités de Forge et d'estampage.

image_088.jpg  0000316608-0.jpg  image_128.jpg  0000101770-0.jpg 

Régis MEO et Jean-Paul MAYETTE les deux dirigents de la société. Merci au site JAYOT-LCAB pour les informations

Voir les commentaires

Pour l'emploi et la justice

19 Avril 2013, 21:11pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Non, l'initiative des associations ouvrières n'aura pas été vaine !

Plusieurs pistes ont été abordées et répondent à nos propositions. Il faut maintenant finaliser chaque proposition, les mettre en coordination avec les services concernées et planifier un calendrier d'application.

Pour cela dès le 14 mai, nous rencontrons les représentants du conseil régional ainsi que les services techniques, sur la base de nos propositions.

Il en sera de même avec le conseil général avant la mi-juin.

Chacun suivant son domaine de compétence travaillera en commun et avec nos associations, afin de trouver les meilleures solutions pour lutter contre le chômage et ses conséquences.

Députés, conseillers généraux et régionaux, maires et acteurs de la vie politique de droite ou de gauche ont entendu la parole sans concessions des victimes de licenciements abusifs.

Sauront-ils y répondre, tel sera notre objectif.

Mais il faut souligner que pour la première fois en France, une interpellation directe des élus politiques par des anciens salariés victimes de patrons voyous, licenciements boursiers et délocalisations, est engagée sur la base de propositions concrètes tenant compte du vécu de la population ouvrière.

Certains vont dire qu'il ne faut pas faire confiance aux politiques, mais c'est en étant acteur de son destin que l'on avance et non en restant un spectateur sceptique et râleur.

Et comme dirait Gandhi : C'est l'action et non le fruit de l'action qui importe. Vous devez faire ce qui est juste. Il n'est peut-être pas en votre pouvoir, peut-être pas en votre temps qu'il y ait des fruits. Toutefois, cela ne signifie pas que vous deviez cesser de faire ce qui est juste. Vous ne saurez peut-être jamais ce qui résultera de votre geste, mais si vous ne faites rien, il n'en résultera rien.

titre-3.jpg


L'article du journal l'Ardennais est quelque peu réducteur sur la réunion du 19 avril.

Il y avait 11 propositions des associations ouvrières. Si uniquement la première a été développée, c'est qu'un accord sur une méthode de travail est intervenu sur l'ensemble des propositions, toutes aussi importantes les unes que les autres.

Cette mise en route contrairement à ce que dit l'article n'a pas été laborieuse face au chômage, car nous n'avons jamais eu la prétention de résoudre ce problème.

Nous voulons simplement améliorer les dispositifs existants afin de trouver plus facilement un travail, et de mieux vivre la transition entre chômage et emploi.

La loi contre les patrons voyous et l'action en direction des AGS restant également des priorités indissociables.

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>