LENOIR ET MERNIER - LCAB

La page est définitivement tournée

12 Juin 2016, 06:16am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

La page est définitivement tournée

LENOIR ET MERNIER - LCAB

La page est définitivement tournée

Lors de sa dernière assemblée générale, l'association des anciens salariés Lenoir et Mernier-LCAB a voté sa dissolution.

Le président Robert PONCELET et le trésorier Philippe LARIVIÈRE procéderont aux démarches nécessaires, le solde du compte sera remis à l'association Aymon lire (secteur famille et enfance) de Bogny-sur-Meuse.

Une époque se termine, une longue période qui a vu naître, en 1933, la Boulonnerie Lenoir et Mernier sous l'impulsion de Camille DIDIER. Puis en 1952 les premières fabrications de tiges de soutènement.

La Forge et Boulonnerie LCAB a été créée en 1920 par Laurent Colas et Autier Balteau. En 2003 LCAB devient AFFIXA (groupe d'arçonnerie française) avant de reprendre son nom LCAB, lors de son intégration dans le groupe Lenoir et Mernier. Groupe créé par l'appétit financier de Philippe JARLOT qui fut condamné pour avoir conduit l'ensemble des entreprises à la liquidation : Lenoir et Mernier, LCAB, Jayot, Dauvin, Sofinbo, Gérard Bertrand, Venturini.

Liquidation survenue en 2008, après une longue période de lutte pour retrouver des repreneurs et obtenir de véritables indemnités pour les 160 salariés licenciés.

L'équipe syndicale a contribué à la création de la SCOP LCAB Jayot, permettant de conserver une trentaine d'emplois. La société Lenoir et Mernier aurait pu conserver l'emploi de 100 salariés, mais le conseil général (gauche-droite) a préféré favoriser la reprise par M. Lambert. Lenoir et Mernier devient ainsi AFFEL'M avec seulement 10 emplois sauvés.

Pendant plus de trois mois, sans aucun soutien de son syndicat métaux, les anciens salariés réunis en associations se sont battus afin d'obtenir satisfaction aux prud'hommes et au pénal. Des indemnités correctes ont été gagnées aux prud'hommes et Philippe JARLOT condamné par le tribunal correctionnel. Et pour la première fois dans le département, un accord a été obtenu avec le conseil général et régional, permettant d'améliorer le dispositif CTP (contrat de transition professionnel) et favoriser le reclassement des anciens salariés.

Malheureusement, un certain nombre resta encore sur la touche, et l'association avait donc décidé de poursuivre son activité afin de les accompagner matériellement et moralement sur le chemin de l'emploi. Parallèlement l'association a été active dans plusieurs domaines : Soutiens aux entreprises en lutte, action contre les patrons voyous (défendu à l'Assemblée nationale par le député Christophe Léonard), manifestations locales et départementales, actions en faveur de la formation et de l'emploi, création des espaces métiers décentralisés....

Après huit ans et demi d'activité, il faut aussi savoir tourner la page, vivre d'autres aventures, oublier les moments dramatiques et conserver au cœur toutes les belles années passées dans l'entreprise. Mais surtout garder en mémoire ces moments de solidarité et d'amitié qui ont conduit les anciens salariés Lenoir et Mernier-LCAB a mener une lutte exemplaire.

Claude CHOQUET

Vice président de l'association des anciens salariés Lenoir et Mernier-LCAB

Ancien délégué syndical et porte-parole des ouvriers pendant le conflit

Voir les commentaires