LENOIR ET MERNIER - LCAB

Coup de gueule

26 Novembre 2008, 19:46pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Il n’entre pas dans mes habitudes de m’apitoyer sur mon sort, mais là je suis vraiment écœuré de l’attitude du syndicat métaux CFDT, de son secrétaire et du représentant régional de ce syndicat.

Par je ne sais quel miracle politique, leur plainte a été validée, ma mise en examen confirmée, un procès public aura donc lieu.

J’assume totalement la responsabilité, et je tiens à m’excuser auprès de la gent animale de les avoir comparés à ce genre d’individu.

Ils auront gagné sur un point avoir permis mon licenciement une seconde fois. Car sous le coup d’une mise en examen, donc d’une possible condamnation pénale, je suis contraint d’abandonner mon projet de formation comme conseiller en insertion professionnelle.

 J’ai toujours pensé agir dans l’intérêt des salariés, telle a été ma seule motivation. C’est pourquoi je ne baisserai pas les bras devant cette branche néfaste d’un syndicat CFDT dont je continuerais de défendre les valeurs démocratiques.

 Notre combat n’est pas fini, nous gagnerons aux prud’hommes, nous gagnerons en pénal contre notre ancien PDG. Nous gagnerons la ou le syndicat métaux CFDT n’a pas été capable de nous soutenir, préférant sans doute condamner notre action et donner l’impression de s’accoquiner avec le patronat et dilapider l’argent de ses adhérents dans des procès contre des salariés licenciés.


Claude Choquet

Voir les commentaires

Notre département souffre-t-il de schizophrénie ?

22 Novembre 2008, 22:12pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Drôle de département qui voit des conseillers généraux (UMP, PS) s’allier pour empêcher la reprise d’une usine (Lenoir et Mernier-LCAB). Un tribunal du commerce revenir sur son jugement 10 minutes après. Un président de conseil régional de gauche cosigner avec la ministre de Sarkozy une lettre contre la demande d’un médiateur proposé par un député PS frileux. Un secrétaire du syndicat métaux CFDT déposer plainte contre un secrétaire CFDT d’union locale.

Et maintenant après le PDG Lenoir et Mernier c’est au tour du PDG d’Ardennes Forge d’être mis en examen pour détournement de fonds publics, car les salariés étaient payés par les ASSEDIC sur leur propre poste de travail et ceci via le dispositif CTP.

Et ce patron qui dénonce et affirme avoir suivi les conseils des services de l’état (direction du travail, l’ANPE et CTP).

Reviens Léon (Blum) ils sont devenus fous !!!  

 

Voir les commentaires

Prud'hommes suite mais pas fin !!

15 Novembre 2008, 11:05am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Pour un résumé de l'audience cliquer sur le lien ci-dessous :

http://michele.leflon.over-blog.com/article-24761787.html

 

Voir les commentaires

Prud'hommes : Méa-Culpa

12 Novembre 2008, 17:51pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Le 3 décembre a lieu le vote pour élire les représentants au conseil des prud’hommes. L’inscription aurait due être effectuée par l’employeur au plus tard le 29 février, malheureusement l’entreprise venait d’être mise en liquidation, et notre action nous a fait oublier de contrôler les inscriptions.

Les salariés Lenoir et Mernier- LCAB ne pourront donc pas voter le 3 décembre prochain.

Mais les salariés seront présents ce vendredi à 14H00 devant le conseil des prud’hommes pour la seconde audience, afin de réclamer justice.

Voir les commentaires

Le syndicat métaux CFDT porte plainte contre l’association

5 Novembre 2008, 09:12am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Le responsable du syndicat métaux CFDT a déposé plainte contre l’association Lenoir et Mernier-LCAB concernant le sujet du blog « Les prédateurs ».
 

Après Thomé-Génot, après Lenoir et Mernier, LCAB, APM et bien d’autres, le syndicat métaux CFDT Ardennes, reste ostensiblement absent des luttes des travailleurs sur le terrain.

Alors bien sûr, quand après deux mois de conflit, les salariés réussissent à obtenir un début de résultat, l’occasion est belle pour ce syndicat de récupérer le fruit de l’action, en excluant la délégation des salariés des négociations finales.

Et d’avoir dénoncé ce comportement sur le blog, vaut aujourd’hui une assignation à comparaître pour le 26 novembre à 9h30 devant un juge d’instruction.


A savoir que dans cette histoire, ce sont les adhérents métaux CFDT qui vont financer un avocat (à ce jour 950 euros déjà versés) pour porter plainte contre une association qui défend des salariés victimes de la liquidation de leur entreprise.

En période de campagne prud’homale le syndicat métaux CFDT aurait pu faire preuve de pragmatisme en évitant de s’attaquer à des salariés licenciés.

Voir les commentaires