LENOIR ET MERNIER - LCAB

Manifestants inculpés : Une cause nationale

27 Janvier 2011, 18:13pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Le procès des manifestants inculpés est reporté au jeudi 24 février à 14H30.

 

28-octobr-a-decembre-2010 0032 [640x480]Plus de 200 personnes étaient venues soutenir les inculpés de la manifestation pour le maintien de la retraite à 60 ans.

Les représentants de l’UMP et des policiers se posant en victimes se trouvaient bien seuls sur les bancs de la partie civile.

Le comité de soutien ainsi que les unions départementales syndicales défendant la même cause, n’en déplaise à certains journalistes people.

Une cause qui devient nationale avec le soutien entre autres de Jean-Pierre DUBOIS président nationale de la ligue des droits de l’homme. Mais également de Lucien JALLAMION secrétaire national de République et Socialisme et André CHASSAIGNE, député communiste du Puy-de-Dôme et candidat à la candidature pour les élections présidentielles.

André CHASSAIGNE a annoncé son intention de saisir le ministére de la justice sur cette situation.

Nul doute que le 24 février, la mobilisation pour défendre des manifestants victimes de la criminalisation de l’action revendicative, sera encore plus importante.

         28-octobr-a-decembre-2010-0029.JPG    28-octobr-a-decembre-2010-0031--640x480-.JPG

            28-octobr-a-decembre-2010-0034--640x480-.JPG     28-octobr-a-decembre-2010-0025--640x480-.JPG

 

Un article super intéressant de notre copain Thomas Lemahieu dans le journal l'Humanité : cliquer ici 

Oui certains policiers n'hésitent pas a gazer femmes et vieillards. Pour voir la vidéo cliquer  ICI 

Voir les commentaires

MOBILISATION le 27 et 28 janvier

25 Janvier 2011, 16:34pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Manifestants inculpés.

Jeudi 27 janvier à partir de 13H00 aura lieu un grand rassemblement devant le tribunal de grande instance de Charleville-Mézières.

Les unions départementales CFDT, CGT, FO et FSU appellent à un rassemblement silencieux sans prise de parole.

Le comité de défense des manifestants inculpés appelle à un rassemblement bruyant avec prise de parole afin de faire entendre la colère des Ardennais et Ardennaises face à ce procès injuste qui n’a d'autres buts que de faire taire les revendications sociales des travailleurs.

Notre association s’inscrit pleinement dans l’appel du comité de défense.

Revoir le reportage de FR3 Champagne-Ardennes de mercredi midi.  Cliquer ICI (sélectionner 12/13 du 26 janvier et avancer le curseur a 8.40).

PORCHER

Vendredi 28 janvier à 15H00 rassemblement place de la république pour condamner cette politique de casse industrielle et exiger de véritables mesures de réindustrialisation dans les vallées de Meuse et Semoy.

  

28-octobr-a-decembre-2010-1768.JPG


Ce que vous n’avez pas lu dans le journal l’ardennais

 La véritable déclaration des organisations syndicales ardennaises

 

Conférence de presse.

Les unions départementales FO, CGT, CFDT, FSU, Solidaires, CFTC, UNSA, CGC réaffirment leur indignation et désapprouvent le procédé disproportionné mis en place pour amener huit manifestants devant la justice suite aux dégradations subies par la permanence départementale UMP lors de la manifestation contre la réforme des retraites le 28 octobre 2010. Personne autre que les services de police n’ayant vu les images servant de pièces à conviction, il nous apparait difficile de donner totalement crédit aux accusations portées . Les responsables syndicaux pensent même, que ce fameux jour, les militants ont fait leur maximum afin de tenter d’éviter ou de contenir tout débordement face à ce qui pouvait apparaitre comme une provocation, à savoir : la permanence d’ un parti politique gardé comme un coffre fort par des policiers casqués, armés ayant lâché dans un geste incontrôlé des gaz lacrymogènes sur le cortège composé de femmes et d’enfants entre autre. Nous soulignons que, le but de cette conférence de presse n’est pas de jeter l’opprobre sur la police ou l’application de la justice . Nous dénonçons simplement une procédure qui pourrait être assimilée à une volonté de criminaliser l’action syndicale.Nous considérons que pour un parti politique qui se targue d’être rassembleur et populaire la priorité devrait être le respect de la justice bien entendu mais aussi l’écoute et la prise en compte des attentes et des revendications de celles et ceux qui créent des richesses de ce pays, notre pays, les salariés. C’est pour ces raisons mais aussi pour démontrer qu’elles ne se désintéressent pas du sort réservé aux inculpés de cette regrettable affaire que les unions départementales FO, CGT, CFDT, FSU, Solidaires, CFTC, UNSA et CGC appellent à un rassemblement digne et silencieux à 14 heures devant le TGI, le jour du procès

Voir les commentaires

Halte aux patrons malhonnêtes ou prédateurs !

19 Janvier 2011, 21:46pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Halte aux patrons malhonnêtes ou prédateurs !

C’est sous ce titre accrocheur que le journal l’ardennais a transcrit les propos du procureur de la république, Daniel BOURIAUD concernant les patrons voyous. « Nous allons examiner avec une attention soutenue les fautes de gestion qui pourraient être détectées dans le cadre des procédures collectives ». Ceci pour « distinguer les dirigeants malchanceux ou maladroits des gestionnaires malhonnêtes voire prédateurs » Et le journaliste de citer le cas des Lenoir et Mernier-LCAB et Thomé Génot. Cliquer ICI

 Espérons que le procureur BOURIAUD sera entendu par les juges, lors du procès de Philippe JARLOT le 18 mai prochain.

RAGUET vers la voie d’un accord.

Il reste aux salariés licenciés a se prononcer sur l’accord obtenu lors des négociations en préfecture le 4 janvier dernier. Cliquer ICI

 Cet accord apporte des dispositions supplémentaires au CTP, et fait important, les salariés ont pu le négocier et pourront le signer eux-mêmes, sans avoir besoin de la tutelle d’un syndicat métaux (que nous ne citerons pas).

PORCHER

Il est vrai, comme le signalent quelques commentaires sur ce blog, il est surprenant de voir s’agiter les politiques sur ce dossier, alors que les salariés semblent comme anesthésiés.

Ceci dit, nous leur apportons toute notre solidarité.

 

Photo 014 [640x480]

Voir les commentaires

Comité de soutien aux manifestants inculpés

13 Janvier 2011, 07:56am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

C’est à Bogny sur Meuse, ville symbolique de lutte sociale pour la dignité des travailleurs, que c’est tenu un rassemblement exceptionnel.

Ligue des droits de l’homme, Attac, Associations des anciens salariés Lenoir et Mernier-LCAB et Thomé-Génot, Collectif de résistance ouvrière, Union locale CFDT, UNSA personnel mairie de Charleville etCCS, SUD-Rail, Métallurgie CFTC, CGT FCPT (Poste et télécommunication), Cheminot CGT, et les partis politiques PCF, NPA, POI, MRC, PG, PS, Europe Ecologie les vert, FCPE… Ainsi que plusieurs citoyens à titre personnel.

Tous réuni autour d’un seul objectif, la relaxe complète des manifestants arrêtés suite à la manifestation contre la réforme des retraites du 28 octobre.

Lire les articles sur ce sujet dans ce blog : Cliquer ICI et ICI.

 Il a donc été décidé la création d’un comité de solidarité et de défense des inculpés.

Il ne s’agit pas d’approuver les casseurs comme ont en vois trop souvent à la télévision, mais de soutenir des syndicalistes, des pères de famille, qui ont refusé d’être injustement gazé par une police qui a perdu son sang-froid.

Nous demanderons au tribunal qu’il fasse toute la lumière sur le rôle de la police ce jour-là.

·         Pourquoi un cordon de policiers devant la permanence de l’UMP ?

·         Pourquoi avoir lancé inutilement des gaz lacrymogènes ?

·         Quel a été le rôle des policiers infiltrés dans la manifestation ?

·         Pourquoi précisément à cet endroit il y avait des gendarmes qui filmaient ?

·         Pourquoi une vidéo mise en ligne et compromettante pour la police a disparu ?

 

Ci-dessous deux liens montrant des scènes troublantes concernant les méthodes policières durant plusieurs manifestations en France.

Paris cliquer ICILyon cliquer ICI 

 Sur le site de la CGT du conseil général des Ardennes, on apprend qu’en fait, ce ne sont pas les policiers, mais un seul “garde mobile“ qui a provoqué la colère des manifestants en gazant sans aucune raison apparente : Cliquer ICI  

 Si vous désirez rejoindre le comité de défense des manifestants envoyé juste votre nom : cro08@free.fr ou lenoir.en.colere@free.fr

  

Nous sommes tous des inculpés

 

Signer nombreux la pétition pour soutenir les manifestants arrêtés

Signature en ligne ICI 

 

 

 Page Facebook : basta zero huit

 

comite-manifestants-janv.11--6-.JPG

  Plus de 50 personnes présentes à la première réunion de Bogny sur Meuse

Voir les commentaires

PORCHER Liquidé

12 Janvier 2011, 12:22pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

C’est maintenant inéluctable, la fermeture du site de Revin est programmée d’ici fin juin 2011.

L’usine de sanitaires  PORCHER  spécialisé dans la fabrication de baignoire et lavabo va jeter à la rue 146 salariés.

Cette entreprise historique datante de 1886 avait déjà été amputée de sa partie fonderie devenue Oxame.

La direction d’Idéal Standard industrie France est une filiale du groupe américain “ Américan Standard“.

Ce qui veut dire que la production sera désormais fabriquée à l’étranger, mais que les consommateurs Français continueront d’acheter sous la marque PORCHER.

 Une nouvelle fois la vallée de la Meuse va connaître un drame pour des dizaines de familles victime d’une société capitaliste, dont l’humain est considéré comme une quantité négligeable et jetable.

On attend des élus non pas des belles paroles électorales, mais des actes concrets pour redonner à l’industrie et à la métallurgie Ardennaise autre chose que des musées.

 Le collectif pour l’emploi et le développement industriel, dont fait partie notre association, est déjà intervenu à plusieurs reprises sur les problèmes de l’industrialisation, notamment au travers des États généraux de l’industrie.

Le collectif va mobiliser toute son énergie, ses experts et ses ressources politiques et syndicales afin de contribuer à enrayer ce déclin industriel dans nos Vallées de Meuse et Semoy.

 Mais dès maintenant notre association se tient à la disposition des salariés de Revin, afin de développer la solidarité, l’entraide et l’amitié des Métallos.

porcher_le_president_du_conseil_general_et_une_delegation_d.jpg 

Voir les commentaires

Cantonales : Debout la vallée qui souffre !

6 Janvier 2011, 13:39pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

 

Je ne peux rester plus longtemps silencieux, le journal l’ardennais s’en fera d’ailleurs l’écho : Non, je ne suis pas devenu fou, mais oui je serais le suppléant de Michèle LEFLON aux élections cantonales de mars prochain, afin d’élire un nouveau conseiller général.

Quand Michèle m’a demandé, j’ai longtemps hésité, car mon combat est sur le terrain, et non dans les réunions politiques à déguster des petits fours et boire le champagne.

Alors pourquoi “ m’encanailler“. Pour deux raisons : La première, c’est qu’il faut reconnaître que Michèle LEFLON est parmi les rares personnalités politiques qui n’hésitent pas à mettre les mains dans le cambouis, pour soutenir les luttes des travailleurs. Et dans le canton, nous avons besoin de personnalités qui mouille la chemise pour les ouvriers (et autres) plutôt que de donner des leçons, comme si nous étions encore à l’école.

La deuxième raison, c’est l’avenir industriel des vallées de Meuse et Semoy, devons-nous continuer à contempler les fermetures d’entreprises en nous préoccupant que des friches industrielles ? Devons accepter que des patrons voyous viennent s’enrichir avec les subventions du conseil général, sans aucun contrôle ? Devons-nous continuer de dérouler le tapis rouge devant des employeurs qui ne respectent pas le droit des salariés, baissent les salaires et détruisent les conditions de travail ? Devons-nous laisser notre jeunesse, notre force de travail partir au profit d’une politique “Bling Bling“ pour touristes fortunés ?

Notre association ne fait pas de politique et chaque adhérent est libre de ses choix. Si j’ai choisi de m’engager au côté de Michèle LEFLON, c’est pour donner un prolongement à notre action de terrain. En tant que suppléant, je n’aurais aucune fonction politique, même en cas de victoire.

Je reste donc fidèle à mes convictions, avec pour ambition, que le combat des Lenoir et Mernier-LCAB ne se termine que par une victoire totale.

 

Claude CHOQUET

A lire aussi : cliquer ici  et ICI

Voir les commentaires

RAGUET : Une sortie dans la dignité.

4 Janvier 2011, 18:29pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

 Difficultés de mobilisation, absence de soutien des structures syndicales départementales, faiblesse des interventions politiques (hormis le PC le POI et quelques élus) le froid, la neige, la lassitude de certains, le fatalisme d’autres et les dissensions internes. Il en aura fallu de la ténacité et du courage à la jeune association des anciens Raguet pour obtenir quelques avancées significatives.

Avec l’aide des associations Lenoir et Mernier-LCAB, Thomé-Génot et les unions locales CGT et CFDT du canton de Monthermé, la table ronde a pu enfin avoir lieu ce mardi.

Autour de la table avec les représentants des salariés Raguet, il y avait des représentants des unions locales CFDT et CGT.

De l’autre côté de la table, E.PILARDEAU maire socialiste de Bogny-sur-Meuse, le député socialiste P. VUILQUE, le président du conseil régionale divers gauche J.P. BACHY, le président UMP du conseil général B. HURE, le responsable CTP Olivier CENDRAS et la Direction départementale du travail, tous unis dans la même logique et le même discours que le représentant de l’État, le préfet SAVY.

S’il paraissait difficile d’obtenir une indemnité supplémentaire pour les salariés licenciés, nous aurions au moins souhaité que des mesures complémentaires au CTP soient un peu plus étoffées et bénéficient du soutien des élus de gauche.

Il aura donc fallu batailler pendant presque trois heures, pour arracher un début d’accord qui permet néanmoins d’obtenir des mesures correctes mais insuffisantes à une satisfaction complète.

·         En cas de reprise d’activité maintient de l'ancien salaire à hauteur de 300 euros.

·         Aide à la création d’entreprise à hauteur de 7600 euros.

·         Aide mensuelle supplémentaire de 125 euros pour les salariés retrouvant un CDI ou un CDD de 6 mois.

·         Prise en charge du permis de conduire (à hauteur de 1200 euros).

·         Prêt de véhicule pour retrouver du travail ou se former.

·         Frais de déplacement de 0.40 € par km, y compris pour se rendre aux convocations du CTP.

·         Frais de repas pour les formations de 6€ et frais d’hébergement de 30€.

·         Prise en charge d’une partie de la mutuelle pendant un an, plus 3 mois pour ceux ne retrouvant pas de travail.

·         Prise en charge d’une partie de la mutuelle concernant les risques graves de maladie ou d’accident.

·         Diverses aides supplémentaires (logement, mobilité, frais d’études des enfants, surendettement…) feront l’objet d’un listing recensant les aides pouvant être apportées.

Nous pourrions qualifier les propositions de raisonnables, si la mutuelle avait été prise complètement en charge. Mais rien n’est encore signé et de nouvelles avancées ne sont pas exclues.

Même s’il reste encore des déceptions normales, dans les conditions dans lesquelles se trouvaient les anciens Raguet, il ne faut pas bouder cette victoire relative, dont tout le monde profitera (à condition de rentrer dans le CTP).

Bravo et félicitation aux Raguet qui ont mené l’action,  afin de sortir dignement de ce conflit sans jamais courber l’échine.

 

 

      DEc.10-Manif-prefecture--2-.JPG        28-octobr-a-decembre-2010-1883--640x480-.JPG

 

Voir les commentaires