LENOIR ET MERNIER - LCAB

Plainte contre le conseil général

29 Avril 2008, 09:48am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

La préfecture et une partie de la classe politique (gauche, droite) au service de l’UIMM (patrons de la Métallurgie), appuyée par un syndicat métaux CFDT désavoué, pensent nous avoir affaibli, maîtrisé, enfermé dans leur CTP.

De l’aveu même du représentant de Christine Lagarde la ministre de l’industrie « on va les épuiser ».

Mais comme a dit une fois Laurent « On n’a pas fait tout cela pour rien ». On ne baissera les bras, ils pensent nous avoir mis à genoux, nous resterons debout.

Lors de l’assemblée des salariés du mercredi 30 avril il a été décidé de déposer une plainte contre le conseil général pour complicité dans la banqueroute ayant entraîné la liquidation de Lenoir et Mernier-LCAB.

Il a été également décidé de participer au 1er Mai à 10h30 sur la place Ducale sous la bannière des Lenoir et Mernier-LCAB.

  1 Mai 2008 

Voir les commentaires

SOIR D'AVRIL

27 Avril 2008, 08:41am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

 

Le temps d’une soirée
n
ous nous sommes retrouvés
Tous heureux d’être là
Nous, les frères de combat

 En nous, victimes innocentes
Sacrifiées sur l’hôtel du profit
La peine devient souffrance
Et la douleur grandit

 Cette soif de justice,
Nous l’avons exprimé
 Face à la police
En battant  le pavé

 Mais en ce vendredi d’Avril
Les banderoles sont inutiles
Car c’est pour fêter l’amitié
Que nous avons festoyé

 Malgré les circonstances
Tel un fer de lance
Nous avons su garder
Honneur et dignité

 Soyons fiers de nos actions
Bien d’autres nous suivront 
Jusqu’au bout restons unis
Le combat n’est pas fini !

  Pascale  

 

Voir les commentaires

Merci Michèle

22 Avril 2008, 08:29am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Michèle LEFLON

Vice Présidente, Conseil régional

Chargée de la formation professionnelle,

De l’insertion et de l’accès à l’emploi

 

 

Zone de Texte: Permanence 12, rue Jacquemart Templeux 08000 Charleville Mézières ( 03 24 56 40 43 06 08 93 84 93 6 03 24 59 34 59 michele.leflon@orange.fr Charleville Mézières le 21 avril 2008

 

 

 

 

Monsieur le Président,

Conseil Régional

 

 

Monsieur le Président, cher ami,

Comme j'ai eu l'occasion de t'en entretenir brièvement aujourd’hui, la Préfecture des Ardennes a ourdi une machination visant à exclure les représentants des salariés de Lenoir et Mernier des discussions les concernant en faisant intervenir des responsables syndicaux de la Fédération des métaux CFDT, contre l'avis des salariés (Un texte signé par 95% des ex salariés de Lenoir et Mernier rejette cette intervention et confirme son soutien à une délégation conduite par C. Choquet).

Il ne me paraît pas envisageable que le Conseil Régional cautionne de tels agissements de la préfecture. Pour répondre aux besoins de reclassement de ces salariés, ce ne peut être qu'avec leurs représentants que les discussions peuvent avoir lieu si nous voulons que cela soit vraiment adapté aux circonstances. Une nouvelle réunion technique est prévue en préfecture. La participation du conseil régional me paraît devoir être conditionnée par la présence des représentants des salariés et non par des représentants proclamés par la préfecture, dont les salariés ne veulent pas !

S'il y a une place pour d'autres responsables syndicaux que ceux du syndicat des Lenoir et Mernier, cela pourrait être, comme cela a été le cas dans le cadre du conflit Thomé Génot, les responsables des Unions Départementales, et il est d'ailleurs étonnant que la préfecture ait changé sa conduite sur ce point, sauf à avoir volontairement décidé d'utiliser des responsables syndicaux connus pour leur mépris de la démocratie. Il paraît effectivement beaucoup plus logique de discuter avec des responsables départementaux de questions ayant leurs particularités locales qu'avec des responsables venus de Paris ! En particulier, ce sont des représentants des UD qui siègent au comité de pilotage du Contrat de Transition Professionnelle et non ceux de la fédération des métaux. Mon but, en proposant la réintroduction des UD dans la négociation n'est bien évidemment pas de m'immiscer dans la vie interne des syndicats, mais simplement d'arriver rapidement à une négociation respectant la volonté des intéressés.

Bien cordialement.
Michèle Leflon

 

 

 

 

Voir les commentaires

CANAL+ à la rencontre des Lenoir et Mernier-LCAB

20 Avril 2008, 10:44am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

 

PRUD'HOMMES
L'audience aura lieu le vendredi 19 septembre à 14H00



Mercredi 23 avril a 14H00 sur la place de Bogny-sur-Meuse, une équipe de canal+ est venue à la rencontre des ex-salariés afin de réaliser un reportage qui passera dimanche 4 mai, en clair sur Dimanche +
Ce fût l’occasion de s’exprimer sur notre mouvement qui loin de s’éteindre continue d’avoir une ampleur national.

 

 









 
 

Voir les commentaires

Le petit bonhomme de la préfecture

17 Avril 2008, 19:58pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

95 % des ex-salariés Lenoir et Mernier-LCAB et de la SCOP, ont signé une pétition déclarant ne pas donner mandat au syndicat métaux CFDT, pour les représenter lors des négociations avec les pouvoirs publics.

95 % des ex-salariés ont désigné officiellement la délégation représentée par l’association des anciens Lenoir et Mernier-LCAB afin de négocier les mesures d’accompagnement aux dispositifs de reclassement.

Les salariés sont venus présenter leur demande à Monsieur BLONDEL, le petit bonhomme de la préfecture, qui a refusé de recevoir la délégation, affirmant vouloir négocier qu’avec ceux qu’il aura lui-même choisis. Refusant d’avance les autres syndicats représentatifs des salariés comme la CGT ou SUD Solidaire.

Le petit bonhomme de la préfecture, poussant le mépris et l’impolitesse jusqu'à raccrocher au nez du porte-parole des ex-salariés.

Belle leçon de démocratie de la part d’un représentant de SARKOZY, qui illustre bien l’état d’esprit de ce petit bonhomme qui a refusé de recevoir une délégation, mais qui avait placé une vingtaine de CRS devant la préfecture, pour accueillir les victimes d’un patron bien protégé.


Voir les commentaires

L'amitié

16 Avril 2008, 17:24pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

 
 
 

Voir les commentaires

La négociation selon le secrétaire de la préfecture

15 Avril 2008, 20:05pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

 

 

 
 
 
 

Voir les commentaires

Un article qui en dit long sur la position d'un élu de droite

13 Avril 2008, 07:32am

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

http://www.patrick-fostier.com/article-18112738.html

Et dire que des élus de gauche et des syndicalistes se sont rangé derrière des arguments pareils.
Bien sûr les commentaires sont filtrés, la démocratie et la liberté d'expression, Monsieur FOSTIER, il ne connaît pas.

Voir les commentaires

Déplorable !!

12 Avril 2008, 12:15pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

 
Merci a toutes les marques de sympathies, suite a la tentative du syndicat de récupérer le fruit de notre actions.
Il parait qu'un ex-salariés de LCAB voudrait s'imposer également dans les négociations, sans l'approbation du personnel licencié et concerné.
Ce salarié se serait positionné pour l'exclusion de notre délégation, et donc de Maître Médeau.
Cette pratique est déplorable, car comment peut-on parler au nom des ex-salariés sans aller les rencontrer et les écouter.

 

  Etait-il présent a ce moment la ??   

Voir les commentaires

Les prédateurs

9 Avril 2008, 20:32pm

Publié par LENOIR ET MERNIER - LCAB

Le secrétaire du syndicat métaux CFDT vient d’envoyer un mail précisant je cite « seul le Syndicat métaux CFDT est reconnu comme négociateur et signataire d’un accord ». Le Chacal après avoir observé notre action de loin, vient dévorer le fruit de notre travail.
Autre extrait « Nous avons bien compris que les propositions que tu as et que nous n’avons pas… » La Hyène insiste en plus, avouant son incapacité à faire des propositions.
Et pour finir, il nous menace « Nous te demandons de venir le vendredi 11 avril, sinon toi et ta délégation vous serez exclue de la négociation ». Le vautour n’a aucun scrupule, si on ne lui amène pas nos propositions pour qu’il soit le seul à les négocier et les signer, il menace d’exclure ceux qui depuis le début ont toujours été dans l’action au côté des salariés.


 

 

Je précise que l'union départementale CFDT, L'union Locale CFDT, un nombre important de militants CFDT ont participé et soutenu notre action, contrairement au secrétaire du syndicat métaux et du représentant de la fédération métaux CFDT.

Voir les commentaires

1 2 > >>